Fermer la publicité

Réunion - Assemblée générale de la compagnie des architectes experts

Rhône le 06 mars 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 641 fois

Réunion - Assemblée générale de la compagnie des architectes experts
(D.R.)

La présence de nombreux hauts magistrats et chefs de cour a démontré une fois encore l’intérêt porté par ces derniers à la compagnie professionnelle, du reste la plus ancienne de France, qui n’est ni un ordre, ni un syndicat.

Regroupant une petite trentaine de membres, elle possède cependant son propre centre de formation et organise mensuellement des rencontres.
Dans ses propos liminaires, Thierry Dugelay a souhaité la bienvenue à trois nouveaux membres qui ont prêté serment fin janvier à Lyon : Nathalie Thielland (Ain), Bernard Coudert (Rhône) et Norbert Torrente (Loire). A noter que la cour d’appel a accordé l’honorariat à Michel Dune et André Hours.
Parmi les points abordés lors de cette assemblée générale, celui de la formation a occupé une place prépondérante, tant il est vrai que la compagnie organise régulièrement des formations internes sur des sujets généralement d’actualité : travaux spéciaux dans la réparation du bois, mesures de sauvegarde pour les référés préventifs, envois recommandés avec le logiciel Easy Reco ou encore, plus technique, le mur manteau relatif aux nouvelles isolations par l’extérieur.

Dématérialisation et communication électronique

Par ailleurs, la Compagnie se prépare à la dématérialisation et à la communication électronique. Avec les avantages mais aussi les inconvénients que cela comporte, en particulier lorsque les accusés de réception des courriels ne sont pas envoyés. Le contradictoire pouvant même alors, dans certains cas, être mis en doute.
Enfin, à l’occasion du renouvellement de la présidence de la Compagnie des experts de justice, détenue actuellement par Jacques Loeb, il semble admis qu’un expert bâtiment doive postuler. Pour l’heure, Thierry Dugelay n’est pas candidat. Certains noms circulent déjà, dont celui de Gilles Reboul.
A l’issue de cette assemblée, Emile Languille, ingénieur chimiste, a donné une conférence sur la cathédrale de Chartres et ses mystères, tant architecturaux que techniques.

M.G.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide