Fermer la publicité

Réseaux d’entreprises - Viaméca : une assemblée sous le signe des usages et de services

Loire le 19 juin 2014 - Marine Graille - Actualités - article lu 300 fois

Réseaux d’entreprises - Viaméca : une assemblée sous le signe des usages et de services
350 projets ont été labellisés par Viaméca depuis 2005 (D.R.)

Ce jeudi 12 juin, les 144 adhérents du Pôle de compétitivité mécanique Viaméca se sont réunis à l’occasion de l’assemblée générale qui se tenait dans les locaux de l’ESC.

En amont de ce rendez-vous, deux ateliers animés par des experts de la Cité du design et de l’ESC Saint-Etienne ont été mis en place. Le premier concernait les usages. « L’objectif était de sensibiliser les entreprises à mieux identifier leurs besoins et difficultés, à aborder quelques méthodologies d’interrogation et formalisation des usages et attentes fonctionnelles », précise Arnaud Bocquillon de Viaméca. Le second atelier était davantage centré sur la fonction d’achat et sur l’évolution des pratiques.
L’assemblée générale, qui s’est tenue l’après-midi, a permis de faire le point sur l’année écoulée avec la labellisation de 39 nouveaux projets innovants et de dresser les perspectives pour l’avenir. Depuis 2005, le pôle a labellisé plus de 350 projets. Viaméca s’articule autour de quatre thématiques : ingénierie de surfaces, systèmes intelligents et robotiques, procédés avancés de fabrication et enfin ingénierie des usages et des systèmes (IUS).
Ce rendez-vous a enfin été l’occasion d’officialiser les relations entre Viaméca et deux structures avec qui elles travaillent déjà : le cluster mécanique Mécaloire et le Pôle optique Rhône-Alpes (Ora). « Viaméca pet compter sur nous lorsqu’il y aura des projets à mener dans notre champ de compétences », a assuré Jacques Patras, président de Mécaloire qui réunit 150 adhérents et enregistre en 2013 un chiffre d’affaires de 500 000 €. « Ce partenariat vise à intensifier la valorisation des résultats des projets collaboratifs Viaméca vers les adhérents de Mécaloire. »  Pour Christian Bovet, président du Pôle Ora, « cette convention consolide nos rapports et nous comptons que cette relation aille encore plus loin ».

Marine Graille



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide