Fermer la publicité

Récompenses - Oscars de l’entrepreneuriat 2014 : un cru de repreneurs

Isère le 11 avril 2014 - Laurent Marchandiau - Actualités - article lu 241 fois

Récompenses - Oscars de l’entrepreneuriat 2014 : un cru de repreneurs
Les lauréats des Oscars de l'Entrepreneuriat 2014 (© Laurent Marchandiau)

« Cet évènement est le point d’orgue de l’activité de l’Espace Entreprendre de la CCI de Grenoble », confie Jean-Pierre Gillet, vice-président de la CCI de Grenoble en préambule.

La cérémonie des Oscars de l’Entrepreneuriat 2014 a fait la part belle à la reprise cette année, la moitié des lauréats ayant repris des entreprises en difficulté. Parmi les 52 dossiers reçus, six entreprises ont été nominées. Dans la catégorie Espoirs de l’économie visant à récompenser les sociétés en activité de moins de trois ans, la Boulangerie pâtisserie Salazard a reçu le précieux trophée ainsi qu’un chèque de 2000 €. Situé à Bourg-d’Oisans, Maxime Salazard a repris un commerce en difficulté avec succès puisqu’il a ouvert récemment un autre point de vente en Isère. Toujours dans le secteur de l’alimentaire, la Laiterie Gilbert bien connue des Grenoblois s’est vu attribuer ce prix après sa reprise en 2012 par trois entrepreneurs. Laboratoire d’essais spécialisé depuis 35 ans dans l’industrialisation de produits et d’ensembles électroniques, la société SMEE (Voiron) s’est vu octroyer un trophée, l’entreprise ayant été reprise il y a quelques années. Toujours dans la même catégorie, un prix a été dédié à MagicaVision, société créée en 2012 par un entrepreneur non-voyant et concevant des produits accessibles pour des personnes non voyantes ou handicapées mobiles. Sélectionné par un jury de journalistes économiques du club de la presse et des médias de Grenoble, le Talent de l’Économie revient à Stimergy, une start-up élaborant et commercialisant des « chaudières numériques » (voir interview en page 10.) Enfin, c’est la société Tenevia développant et industrialisant une solution de caméras aux abords des rivières afin de mesurer le débit d’eau qui obtient le prix Paul-Louis Merlin avec un chèque de 20 000€. L’atelier de couture solidaire Handysoie est le coup de cœur du prix Paul-Louis Merlin.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide