Fermer la publicité

« Qui c'est les plus forts ? » ou « Bienvenus à Saint-Etienne-sur-Pas-de-Calais » ?

Loire le 06 mai 2015 - Florence Barnola - Cinéma - article lu 1180 fois

« Qui c'est les plus forts ? » ou « Bienvenus à Saint-Etienne-sur-Pas-de-Calais » ?
Christophe Brachet - Audrey Lamy et Alice Pol font partie de la distribution

Le nouveau film de Charlotte de Turckheim prend place à Saint-Etienne et sa région. Il sortira dans toute la France le 3 juin. Nous l'avons vu en avant-première

Certainement pas l’équipe du film réalisé par Charlotte de Turckheim. Le long-métrage de la comédienne-une-journée-chez-ma-mère pourrait s’intituler « Bienvenus à Saint-Etienne-sur-Pas-de-Calais ». Dès l’annonce de l’avant-première du film qui a eu lieu le 5 mai au Camion Rouge, nous nous sommes dits que nous n’allions pas découvrir une oeuvre inoubliable mais que tout de même elle mettait en vedette notre territoire. Rétablissons au préalable une vérité : il ne s’agit pas tant de Saint-Etienne que de Saint-Chamond, pardon « Saint-Ch’mond ! » comme s’échinent à prononcer les personnages entre deux « fouilla ».

Avant la projection du film, la réalisatrice dans un sourire ingénu s’excuse : « Je vous en prie, ne soyez pas vexés, si toutefois vous trouviez des clichés ce n’est pas de la moquerie mais juste de la maladresse… » Cette comédie est l’adaptation d’une pièce de théâtre prenant place dans une ville du nord de l’Angleterre. Saint-Etienne et Saint-Chamond représentent donc cette ville post-industrielle, grise, où le chômage atteint des records, où par endroit la nature a repris sur le béton le dessus, où il pleut, où les usines fermées ont une cheminée et sont en briques, où les écharpes vertes sont dans presque tous les plans du film, où l’habitant type est bas-du-front, bon qu’à déplumer les poulets et boire des canons au PMU…

Pourtant Charlotte de Turkheim tente de plonger notre région dans une certaine dolce vita, un grand nombre de ses personnages circulent en scooter. Serait-ce parce qu’ils ne sont pas assez alphabétisés pour passer le permis de conduire ou parce qu’ils tirent tellement le diable par la queue qu’ils ne peuvent posséder une voiture ? Madame la baronne vous aviez raison il y a beaucoup de maladresses dans votre comédie qui fort heureusement n’est pas la pire de votre filmographie.

Florence Barnola
 

 

Qui c'est les plus forts ? Sortie nationale le 3 juin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide