Fermer la publicité

Quand Speedy Graphito parade

Loire le 19 décembre 2014 - Daniel BRIGNON - Expositions - article lu 445 fois

Quand Speedy Graphito parade
Daniel Brignon

Sous le titre Parade, l'artiste Speedy Graphito présente une exposition de soixante pièces, œuvres sur papier marouflé réalisées spécialement depuis un an et demi pour l'accrochage qui se tient à la galerie Les Tournesols à Saint-Étienne jusqu'au 31 décembre.

« Parade » fait écho à Mickey Parade, le magazine, et plus largement à cette « culture jetable des magazines, une culture populaire qui a laissé imprimées dans nos mémoires des images, des personnages. Le magazine est jetable, l’image reste. » Ce sont ces images pour beaucoup issues de l’enfance que fait ressurgir Speedy Graphito comme une résurgence mémorielle, tous les héros de magazines et de BD qui forment les motifs quelquefois centraux ou alors au milieu d’un foisonnement des grands formats où se bousculent les motifs à la surface entièrement couverte d’une joyeuse rencontre. « J’aime bien toutes ces images liées à l’enfance. L’enfant n’est pas encore formaté, son regard appelle tout de suite l’émotion. Je cherche à travailler sur cette émotion-là », explique l’artiste, qui va fouiller sa mémoire à la recherche de figures de comics américains des années 1960 pour beaucoup mais aussi des personnages plus contemporains, de sorte que toutes les générations se retrouvent dans cette rencontre de multiples univers. « Je reprends les images populaires de la BD mais pas la BD parce qu’elle a un début et une fin. Je ne propose pas pour ma part une histoire, une lecture de mes tableaux, c’est au spectateur de faire la sienne propre en circulant dans le tableau comme on voyage. J’aime me référer aux représentations Maya qui dans une seule image présentent un personnage à différentes étapes de sa vie. Le regard se promène. Le tableau évolue ainsi en même temps que le collectionneur qui le possède. » La perception de l’image imprimée dans la mémoire collective est le thème qu’il cultive au dessin sur fond d’abstraction colorée. Toutes les techniques se rejoignent dans un tableau : peinture acrylique, bombe, pochoir, projections, « une richesse de techniques qui permet les superpositions accroît le contraste entre les intentions dans un unique tableau ».

Une signature qui accroche

Le nom de Speedy Graphito s’est imposé à l’artiste en herbe qui avait la rue, les rues de Paris, pour toile à sa sortie de deux écoles d’art successives au début des années 1980. « Je ne souhaitais pas signer de mon nom de famille sur les murs, et pour cause, j’ai cherché un nom qui se reconnaisse comme une marque passant la frontière des langues », dit l’artiste qui voyage hors de France la moitié de l’année, particulièrement aux Etats-Unis dans des festivals et performances de street art. Il travaille aussi dans son atelier des Lilas à Paris, et franchit aujourd’hui, sinon celle des musées tout au moins la portes des galeries, où il s’emploie à produire des expositions personnalisées.

Un événement a été « accélérateur » de notoriété à son début de carrière, la commande de l’affiche de La Ruée vers l’art de 1985 par le ministère de la Culture. « J’avais déposé un projet sans ambition d’être retenu. Et ce graphisme qui n’était pas connu a été relevé à ce moment-là », commente l’artiste, qui s’est « construit un peu tout seul », non sans se référer à la tradition. « Je travaille avec les moyens d’aujourd’hui dans la continuité d’une tradition picturale. Je ne me représente pas en rupture avec les grands anciens que j’ai fréquenté au Louvre et que j’ai reproduit. J’ai fait de nombreuses reproductions de Van Gogh, Matisse, Picasso, pour apprendre les techniques. Je me situe dans une continuité. »

Parade

L’exposition de soixante pièces occupe les deux espaces de la galerie Les Tournesols à Saint-Étienne, (1 et 2 place Maxime-Gorki), jusqu’au 31 décembre.

Ouverture : mardi, mercredi, jeudi de 14 h à 19 h ; vendredi, samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide