Fermer la publicité

Quand la vente est un challenge amical

Isère le 19 mars 2015 - Claire THOINET - Nord-Isère - article lu 54 fois

Quand la vente est un challenge amical
(CCI) - Après le stress du concours, la remise des prix

CCI Nord-Isère Formation a organisé le premier challenge de négociation-vente, e-NI'cial, ouvert à ses étudiants. Les 8 premiers iront concourir aux EGCIALES Rhône-Alpes Bourgogne, le 20 mars, à Valence.

Parmi 40 jeunes, Anne Goubet est sortie vainqueur de l’édition 2015, suivie de Jérémie Desormeau (Bac+3 Responsable de développement commercial) et Mylène Scandolin (BTS Négociation relation client).

Elus de la CCI NI et équipes de la formation ont voulu ce concours pour développer une dynamique. La compétition a réuni les étudiants des trois promotions. Les mises en situation variées de vente (drones à utiliser dans le cadre d’une exploitation agricole, appareils électroménagers, produits bancaires) ont été l’occasion pour eux de tester leurs compétences, devant un jury de professionnels et de membres de l'association EGEE (entente entre les générations pour l'entreprise et l'économie). En condition réelle de négociation commerciale « B to B », ils ont été amenés à évaluer les besoins du client, argumenter, convaincre, pour, si possible, conclure la vente. Ces jeux de rôles ont permis aux jeunes commerciaux en devenir de révéler leur talent de négociateur.

Chacun a disposé de 20 minutes pour mener à bien sa mission, mais aussi gérer son stress, garder la tête froide et éviter les pièges. « La première vente est la plus dure. C’est celle qui influe sur le reste pour gagner la confiance du client », a témoigné Jean-Pierre Girard, vice-président de la CCI Nord-Isère, qui a travaillé dans le secteur automobile. Les trois meilleurs, un de chaque promotion, ont concouru en finale face au partenaire de l’événement, en devenant conseiller financier. « Ce n’est pas facile de s’approprier des cas bancaires. Les candidats ont fait l’expérience de produits peu connus d’eux et en public », a salué Jean-Paul de Sousa, directeur adjoint de région de la Caisse d’épargne qui était le client. La journée, clôturée par la remise des prix et le pot de l’amitié, n’est donc qu’une étape avant le rendez-vous régional.

Claire Thoinet
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide