Fermer la publicité

Exposition : Puppet show, préfiguration du Ciné court animé

Loire le 07 mars 2015 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Expositions - article lu 55 fois

Exposition : Puppet show, préfiguration du Ciné court animé
Béatrice Bonnamour

En écho au prochain Festival Ciné court animé (du 23 au 29 mars), la médiathèque de Roanne accueille des marionnettes de 25 films d'animations de 12 pays du monde. Étonnant et épatant.

Ils sont jeunes,  inconditionnels du film d’animation et le font connaître. Experts. Le maître de ballet du  6e festival International du Court métrage d’animation, Ciné court animé, c’est  Loïc Portier. Bastien Dubois, réalisateur, nominé aux Oscar et Julie Nobelen, scénariste, sont les deux commissaires de l’exposition Puppet Show, en écho au prochain festival. Ils ont réuni un casting de marionnettes exceptionnelles de 25 films d’animation projetés lors des précédentes éditions du festival et rapportées de 12 pays. « On a profité du réseau d’amis des différents festivals pour aller chercher les marionnettes afin qu’elles ne subissent aucun dommage », explique Bastien Dubois qui s’est rendu au Canada, en Australie, en Angleterre pour rapporter ces « poupées » de chiffon, de plastique, de latex, de papier, de bois… « C’est parfois très lourd, tels les deux “jambes“ et les sabots du bœuf qui, puissantes, sortent de l’humus de la forêt du film Bydlo de Patrick Bouchard. Je suis allé les chercher directement au Canada. Des marionnettes originales et de poids », éclate de rire Bastien. Non loin dans des boîtes vitrines : des pièces déclinées de L’Écume des jours de Michel Gaudry. Des marionnettes du film emblématique Mary et Max d’Adam Eliot, Australien. Ou encore de Tast Film, de Naiade…
De concert avec Julie, Bastien a réalisé un petit film montrant comment à partir d’un appareil-photo et d’objets que l’on déplace lors de la prise de vue, on construit un film d’animation selon la technique du stop-motion. Le visiteur peut bénéficier de la projection en même temps qu’il découvre des personnages en 3D évoquant les arrêts sur image. Par ailleurs, le public a la possibilité de visionner chacun des films où figurent les marionnettes données à voir.
À signaler qu’Aurélia Brivet, réalisatrice roannaise, vainqueur du Concours TF1 TFOU, présentera les travaux de ses ateliers « Stop-motion » proposés aux enfants et adultes à l’occasion du 6e festival Ciné Court Animé.


Béatrice Perrod-Bonnamour

Médiathèque de Roanne, jusqu’au 29 mars, ouverture exceptionnelle de l’expo, le 29 mars de 14 h à 17 h.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide