Fermer la publicité

Protection sociale - La MSA aux urnes

Loire le 27 novembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 242 fois

Le régime général de la Sécurité sociale a abandonné depuis 1967 le principe de l’élection par les salariés des délégués au conseil d’administration de leur caisse.

Il a été rétabli brièvement en 1983, mais sans suite.
La MSA (Mutualité sociale agricole) partage avec le RSI (Régime social des indépendants) le privilège d’élire encore ses représentants. La MSA s’accroche farouchement à cette représentativité qu’elle défendra encore si la participation reste significative, comme il y a cinq ans où elle frôlait les 50 %. C’est l’un des enjeux majeurs de cette élection à laquelle se préparent les caisses à l’instar de la MSA Ardèche Drôme Loire, l’une des 35 caisses. Elle recevait à sa représentation de Saint-Priest-en-Jarez une exposition intitulée Campagnes en mouvement, parcourant l’histoire de la MSA et des avancées progressives de la protection depuis 1949. Cette exposition itinérante participe à l’information et surtout la mobilisation des assurés de la MSA dans le cadre d’une campagne en cours.
La caisse Ardèche Drôme Loire représente 122 000 retraités, 15 300 exploitants, 20 200 salariés (et 49 700 saisonniers). Tous ces ressortissants sont appelés à élire des délégués à l’échelle cantonale, 750 délégués au total sur le périmètre de la caisse, qui en assemblée générale éliront dans la foulée un conseil d’administration de 29 membres. Les élus cantonaux ont un rôle non négligeable dans l’institution, comme « trait d’union entre la population agricole et son régime de protection sociale, ainsi que le souligne le président de la caisse Henry Jouve : ils sont à l’écoute des attentes, mettent en place des projets et font progresser les droits sociaux des assurés agricoles ». Un édifice qui sera pérenne si la participation le légitime.

Daniel Brignon


Le vote se tiendra par correspondance ou pour la première fois via Internet du 12 au 27 janvier.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide