Fermer la publicité

L'impression 3D du futur avec Prodways et le CEA-Tech

Isère le 09 janvier 2017 - Laurent MARCHANDIAU - Tech et Médias - article lu 327 fois

L'impression 3D du futur avec Prodways et le CEA-Tech
Laurent Marchandiau - La plateforme nano-caractérisation du CEA-Tech qui servira à élaborer les solutions d'impression 3D de demain.

Après deux années d'intense collaboration, la filiale du groupe Gorgé, Prodways et le CEA Tech viennent de conclure un partenariat d'une durée de cinq ans afin de co-développer une technologie de rupture d'impression 3D.

En octobre dernier, Prodways, la filiale du groupe Gorgé et le CEA Tech annonçaient la mise au point d’une technologie innovante d’impression 3D.

Fruit de deux années de R&D sur les matériaux et procédés, cette innovation bénéficie aujourd’hui d’une nouvelle impulsion des deux structures avec en arrière-plan, le développement d’applications industrielles encore non abordées à ce jour.

C’est en tout cas ce que promet le partenariat conclu début décembre par le CEA Tech et Prodways pour une durée de cinq ans. Son objectif ? Améliorer les performances des matériaux actuellement utilisés dans la fabrication additive et concevoir des solutions inédites visant des objectifs de coût et de durabilité.

Développer l’impression 3D de demain​

Encore à ses prémices, l’impression 3D additive nécessite des ajustements tant en matière de coût que d’optimisation. Le procédé en cours d’élaboration repose sur un large spectre de technologies développées par le CEA en particulier sur les matériaux de fabrication additive, les procédés, le contrôle non destructif, l’optimisation numérique, la sécurité des poudres, ainsi que sur le post-traitement des pièces.

Quant à Prodways, l’entreprise bénéficiera, dans le cadre de cette coopération, des outils du CEA notamment ses plates-formes Poudr’Innov 2.0, Nano-caractérisation  et Nano Sécurité sur Grenoble mais aussi à Saclay (plate-forme Gerim de contrôle non destructif et le projet de plate-forme Fabrication Additive).

Le but final consiste à améliorer la performance des matériaux utilisés dans la fabrication additive tout en concevant des solutions inédites moins onéreuses et plus durables.

« Ce partenariat permet, via ses premiers résultats sur l’impression métal, d’imaginer de nouvelles applications pour un marché de l’impression 3D en pleine expansion », confie Alban d’Halluin, directeur général de Prodways. Et Stéphane Sierbert, directeur du CEA Tech de conclure : « Ce partenariat avec le leader français des machines d’impression 3D est une étape décisive pour consolider, accroître et valoriser nos offres technologiques dédiées à ces nouveaux procédés dont les gains bénéficieront à toutes les filières industrielles. »

L.M.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide