Fermer la publicité

Poma conclut un accord avec la RATP

Isère le 06 février 2015 - Laurent Marchandiau - Industrie - article lu 225 fois

Poma conclut un accord avec la RATP

Le leader mondial du transport urbain par câble a signé le 20 janvier un accord de coopération d'une durée de trois ans avec le groupe RATP afin de faire émerger de nouveaux projets dans le domaine des transports par câble en milieu urbain.

Un partenariat de plus pour le leader mondial du transport urbain par câble, l’Isérois Poma. La PME a conclu le 20 janvier, un accord de coopération avec le groupe RATP. D’une durée de trois ans, celui-ci porte sur l’échange d’informations sur des projets de transport par câble au niveau mondial qu’ils soient existants ou à venir ainsi que sur l’opportunité de faire émerger de nouveaux projets en coopération en passant par une réponse commune aux appels d’offres qui les intéressent dans ce domaine.

« Cet accord va permettre de mettre en commun les compétences complémentaires de l'un des leaders mondiaux du transport urbain et de l'un des leaders mondiaux du transport par câble pour nous positionner au mieux possible, à l'heure où de nombreux projets urbains fleurissent en France comme à l'étranger », confie dans un communiqué, Jean Souchal, président du directoire de Poma. Un objectif partagé par Pierre Mongin, Pdg du groupe RATP.

« Notre groupe, qui a fait de l'intermodalité l'un de ces principaux atouts, souhaite maitriser tous les modes de transport. Si nous avons déjà une expérience du transport par câble, avec le funiculaire de Montmartre et le téléphérique du Salève, nous souhaitons, à travers cet accord, nous renforcer et aller plus loin dans ce domaine », indique Pierre Mongin.

Pour rappel, cet accord s’inscrit dans la continuité des relations entretenues depuis quelque temps entre les deux entités. Le groupe RATP et Poma coopèrent déjà au travers du projet I2TC (Interconnexions Transports en Commun et Technologies Câbles), un programme de R&D destinée à favoriser le développement du téléphérique en milieu urbain.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide