Fermer la publicité

Pollution : l'agglomération stéphanoise respire un peu mieux

Loire le 23 avril 2015 - Redaction - Sciences, Santé, Environnement - article lu 76 fois

Pollution : l'agglomération stéphanoise respire un peu mieux
DR - Aucun dépassement de la valeur limite journalière pour les particules n'a été observé dans la Loire

En 2014, Air Rhône-Alpes a enregistré 14 jours d'épisodes de pollution en 2014 dans la Loire, contre 29 en 2013.

Sur l’agglomération stéphanoise, comme sur l’ensemble de la région, l’année 2014 a été particulièrement épargnée par les épisodes de pollution aux particules et à l’ozone en raison de conditions météorologiques favorables. L’épisode de pollution le plus marquant dans la Loire s’est déroulé du 7 au 17 mars, il concernait le bassin stéphanois et les contreforts du massif central. Au total, Air Rhône-Alpes a enregistré 14 jours d’épisodes de pollution en 2014 dans la Loire, contre 29 en 2013.

Aucun dépassement de la valeur limite journalière pour les particules n’a été observé sur les 8 stations de mesures du territoire ligérien. Sur l’ensemble du département de la Loire, la valeur réglementaire annuelle des particules est respectée. Air Rhône-Alpes rappelle souligne que la baisse du nombre de pics est malgré tout à relativiser en regard de l’exposition moyenne des ligériens à la pollution sur l’année (exposition chronique).

Néanmoins, les niveaux observés sur le bassin stéphanois en proximité trafic restent supérieurs aux valeurs de l’Organisation mondiale de la Santé. Ces valeurs sont celles sur lesquelles se basent la plupart des études sanitaires nationales ou européennes sur les effets de la pollution de l’air.

+ photo 1: Air Rhône-Alpes a enregistré 14 jours d’épisodes de pollution en 2014 dans la Loire, contre 29 en 2013



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide