Fermer la publicité

Pleins phares sur l'apprentissage

Isère le 26 février 2015 - Eric SEVEYRAT - Économie - article lu 149 fois

Pleins phares sur l'apprentissage
J.S. - - Pour le président Georges Burba apprendre un métier est essentiel.

Alors que l'Espace formation des métiers et de l'artisanat, à Bourgoin-Jallieu, ouvre ses portes au public le samedi 28 février, les Mercredis de l'apprentissage feront mieux connaître les possibilités de l'alternance.

 

Un léger mieux pour les 25 500 entreprises artisanales de l’Isère ? Georges Burba, président de la Chambre de métiers, ne craint pas de l’affirmer non sans tempérer son propos. « Si nos entreprises regagnent une certaine confiance dans la situation économique iséroise, elles sont encore très nombreuses en sous activité. De même, leur santé financière reste marquée par la stabilisation des chiffres d’affaires et de leurs trésoreries, ceci au détriment de l’investissement et des emplois » précise-t-il. La vigilance reste donc de mise en Isère pour les métiers de l’artisanat en dépit du léger mieux constaté fin 2014 pour les entreprises sous-traitantes du bâtiment.

Apôtre de l’apprentissage par alternance, tel qu’on le dispense à l’Espace formation des métiers et de l’artisanat, le président Burba ne cesse de promouvoir cette filière. Les chiffres lui donnent raison. Alors que ce type d’enseignement connaît une baisse proche de 10% sur le plan national, il progresse de 5% à l’EFMA berjallien. « C’est le résultat des efforts conjoints, des réponses apportées aux demandes des chefs d’entreprises et des apprentis » explique pour sa part Thierry Joseph, directeur de l’établissement.

D’où des formations qui connaissent une hausse régulière comme celles des métiers de bouche et du pôle beauté, coiffure et esthétique ainsi que le Titre d’entrepreneur de petite entreprise. « La préparation aux brevets de maîtrise, diplômes au-dessus desquels il ni y a plus rien, est un plus incontestable. Les taux d’insertion le confirment : toutes formations confondues, 85 à 90% de nos apprentis trouvent un emploi» dit encore M. Joseph. A partir du 4 mars, avec les « Mercredis de l’apprentissage », EFMA et Chambre de métiers s’en iront mieux faire connaître cet enseignement à Grenoble, La Tour du Pin, Vienne et Villefontaine. « Cette opération permettra de mettre en relation l’offre et la demande, de répondre aux besoins des entreprises et de mieux faire connaître les avantages de l’apprentissage par alternance » prédit Georges Burba. Dès samedi, l’opération « Portes ouvertes de l’EFMA » en révèlera tout l’intérêt.
                                                                            Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide