Fermer la publicité

Plateforme Photonique : un investissement de 39,5 M€

Isère le 24 avril 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 264 fois

Plateforme Photonique : un investissement de 39,5 M€
asylum - La plateforme photonique regroupera l'ensemble des activités dédiées à l'optique et à la photonique.

Première pierre posée pour la nouvelle plateforme photonique du CEA de Grenoble. D'une superficie de 12 600 m², ce bâtiment regroupera l'ensemble des activités dédiées à l'optique et à la photonique du CEA Leti et du CEA Tech.

Regrouper l’ensemble des activités destinées à l’optique et à la photonique du l’institut Leti et du CEA Tech afin de rester compétitif. C’est le but de la plateforme photonique dont la première a été posée le 15 avril dernier. Située au cœur du campus Minatec, elle réunira l’ensemble des équipements et savoir-faire sur un bâtiment de 12 600 m² en R+5. À terme, 260 ingénieurs et techniciens travailleront sur ce nouveau site afin de concevoir les technologies innovantes dans les domaines de l’imagerie infrarouge, les écrans, les systèmes de communication, la détection et la mesure ou l'énergie photovoltaïque.

« Il était nécessaire de disposer d’un lieu afin de regrouper tous nos moyens et compétences jusqu’alors disséminés sur le site dans la perspective de créer des synergies », confie Jean Therme, directeur du CEA Tech. Mais aussi pour conserver le leadership grenoblois en ce secteur en plein essor, le marché mondial de la photonique étant estimée à 470 Md$ en 2014. Selon le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), « Grenoble est le premier pôle de photonique en Europe et figure parmi les trois premiers au niveau mondial. » Depuis les années 80, le CEA Leti a effectué de nombreuses recherches dans ce champ d’activités portant à l’origine sur le développement d’applications militaires (vision nocturne pour les soldats et les avions) avant de l’étendre au domaine civil. « Actuellement, 20 % à 30 % de la recherche sont consacrés à des applications militaires », souligne Jean Therme.

La plateforme construite sur six niveaux se composera d’un ensemble de bureaux, de salles blanches et des laboratoires couvrant l’ensemble de la chaîne de valeurs, des matériaux optiques à la réalisation des composants en passant par leur assemblage, leur intégration système jusqu’à la caractérisation et la simulation. S’inscrivant dans le prolongement du Bâtiment des Hautes Technologies (BHT), il accueillera aussi des start-ups. La construction de la plateforme photonique représente un investissement de 39,5 M€ dont 23 M€ de la Région Rhône-Alpes, 2 M€ de Grenoble Alpes Métropole 1 M€ de la Ville de Grenoble dans le cadre de l’opération Campus et du soutien régional à l’IRT Nanoelec.

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide