Fermer la publicité

Plan d'hébergement hivernal : mettre à l'abri... et accompagner

Rhône le 09 novembre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 570 fois

 Plan d'hébergement hivernal : mettre à l'abri... et accompagner
(© Angel Sanhueza)

« L’hébergement d’hiver n’est pas que la mise à l’abri, c’est une bonne période pour renforcer le travail social.

Nous travaillons en partenariat avec les associations pour effectuer un diagnostic et une analyse de la situation des personnes qui vont intégrer ce plan d’urgence ». Avec la campagne d’hiver, du 1er novembre 2014 au 31 mars 2015, Jean-François Carenco, préfet du Rhône, mise sur un accompagnement global des personnes en situation de précarité ou d’exclusion, qu’il s’agisse de demandeurs d’asile qui bénéficient d’un droit très fort au logement, d’étrangers non européens en situation irrégulière qui ne peuvent être que secourus mais pas hébergés, de Roms qui vivent dans des campements depuis longtemps ou des accidentés de la vie autorisés à un séjour complet.
« Dans ce département, environ 1 000 personnes sortent des CHRS (centres d’hébergement et de réinsertion sociale) et retrouvent une vie normale, se félicite le préfet, qui rappelle que la place en CHRS coûte 14 000 € par an. Au-delà du logement, la préoccupation majeure est de trouver des solutions pour parvenir à une situation stable d’intégration, tout en apportant une attention toute particulière au plan sanitaire, en sollicitant l’Agence régionale de santé pour la vaccination et le dépistage ».
A ce jour, 3 230 places permanentes se répartissent entre les CHRS, l’hébergement d’urgence, les centres d’hébergement et les pensions de famille. Cette capacité est en hausse de 25 % par rapport à 2013. En cas de grand froid, des gymnases peuvent également être ouverts, avec 230 places supplémentaires mais « ce ne serait qu’un dernier recours », précise le préfet qui veut privilégier les conditions décentes d’accueil aux familles.
Pour ces dernières, près de 550 places nouvelles leur seront proposées dans des villages mobiles, haltes de nuit et logements d’urgence sur Lyon et l’agglomération, 48 places sur Villefranche et 310 places d’hôtel. L’équipe de maraude, qui fonctionne toute l’année, sera également triplée, sept jours sur sept, de 19 h à 1 h du matin et assistée d’un infirmier. Même programme pour le 115 auquel répondront quatre écoutants supplémentaires.

A.G.-P.


Hommage à Nora Saoudi

Chef du service centre de transit de Forum Réfugiés - Cosi depuis près de trente ans, Nora Saoudi est décédée le 19 octobre des suites d’une longue maladie. Médaillée du Mérite en 2005 pour avoir dédié sa vie au service des autres, elle était engagée dans l’hébergement et l’accompagnement des réfugiés et s’était impliquée dans de nombreuses opérations sensibles, notamment l’évacuation du camp de Roms de la place Carnot à Lyon 2e. « C’était un visage fort de l’intégration », souligne le préfet Carenco.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide