Fermer la publicité

Notaires : Pierre-Luc Vogel mène ses troupes au combat

le 13 mai 2015 - Michel Godet - Notaires - article lu 1394 fois

Notaires : Pierre-Luc Vogel mène ses troupes au combat
Michel - Me Pierre-Luc Vogel, président du conseil supérieur du notariat

Personne ne l'ignore à présent, la tension, pour ne pas dire la tempête, est forte entre le gouvernement et les notaires de France, loi Macron oblige. Le président du Conseil supérieur du notariat, Me Pierre-Luc Vogel, a ainsi profité de la tribune de ce 111e Congrès pour taper du poing sur la table et se faire montre d'une profession qui entre en résistance.

Un discours en deux parties : les actions envisagées pour acter le notariat de demain, et en propos liminaires, attendus et résolument offensifs, le différent gouvernemental. Dans un premier temps, le président du CSN a rappelé avec force détails le déroulement  chronologique des faits opposants depuis plusieurs mois les deux parties, des faits martelés, qui à chaque mention du nom d’un ministre, Taubira, Montebourg ou encore Macron ont suscité des remous de la part des quelques 2 000 participants.

Avec cette démarche pour le moins offensive voire guerrière, Pierre-Luc Vogel a tenu des propos politiques allant même jusqu’à dire que le gouvernement a orchestré cette entreprise de démolition, largement relayée par les medias. L’objectif très clair étant d’affirmer sa détermination dans la défense de la profession, sa vigilance pour ne pas baisser la garde et certainement le souhait de tenir ses troupes, pendant que ces dernières continuent inlassablement d’assurer un service public basé sur l’authenticité.

Et la situation n’est pas facile au sein de certaines études, en difficulté, qui ont bénéficié d’un plan de soutien avec la participation de la CDC (caisse des dépôts et consignations). Dans cette adversité, le conseil supérieur du notariat maintient le cap en demeurant ferme, confiant et solidaire. Un nouveau et prochain tour de France des chambres régionales et/ou départementales va du reste, permettre de réaliser une grande consultation nationale en vue de mettre en place un plan de sauvegarde aussi ambitieux que cohérent, afin de bâtir le notariat des années à venir. Un notariat qui sera à coup sûr très ancré dans l’Europe.

Malgré une centaine de notaires qui ont quitté la salle, trouvant ce discours pas assez guerrier, le président Vogel a bénéficié d’une standing-ovation quasi-générale, le confortant dans ses orientations. Et de conclure : « Le combat continue ».

Michel Godet

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide