Fermer la publicité

Photos vivantes au château de la Roche

Loire le 20 juin 2015 - Louis Pralus - Culture - article lu 108 fois

Photos vivantes au château de la Roche

L'association Fleuve Loire fertile présente « Portraits de Loire » au grand air, dans l'allée d'entrée du château de la Roche à Saint-Priest-la-Roche.

Pendant un an Véronique Popinet, photojournaliste et Thierry Moulat, phonographe, ont rencontré pêcheurs, agriculteurs, ouvriers, horticulteurs, jardiniers, riverains travaillant ou vivant quotidiennement au bord du fleuve Loire. « J'ai voulu aller à la rencontre d'une autre Loire », écrivent-ils. Opération réussie à 100 %. Les photos imprimées sur de grandes toiles blanches font une haie d'honneur au château et à la Loire, se tendant, se gonflant, se raidissant, captant  lumières et ombres. Accordées au fleuve et à ses deux pêcheurs de l'après-midi en barque à deux pas, au chant des oiseaux qui passent, au clapotis de l'eau, au bruit du vent. C'est une exposition photographique et sonore associant portraits, paysages et paroles d'habitants.

Joëlle Lyonnet à vélo près de sa ferme du Tilleul à Balbigny ; Emnanuel Maurin, l'observateur des castors à la gravière de Mâtel à Roanne ; le petit Tom Vaginay, promeneur en scooter au bord de la Loire à Pouilly-sous-Charlieu ; Raymond Janin de Saint-Paul-de-Vézelin, pêcheur de silure ; Maurice Thoral, pêcheur de sandre à Saint-Priest-la-Roche ;  Sylvain Lécureuil de Balbigny, osiériculteur-vannier, qui récolte son osier ; Roger Bonin, ouvrier à la gravière de Vougy ; Claude et Noël Rey, riverains, dans leur barque à Vernay ; Julien Zanotti, chasseur à l'appelant à Vougy avec son chien et ses jumelles... Et la goutte des Quatre curés à Saint-Priest-la-Roche avec ses roches, ses éboulis et ses bois ; les jardins ouvriers de Varennes à Roanne avec leurs cabanes bleues et leurs feuilles de bettes ; le bois mort sur un ancien feu à la Goutte Poussette...

Louis Pralus

Visite libre jusqu'au 31 août aux heures d'ouverture du château de la Roche, tous les jours, sauf lundi. Rens. au château : 04 77 64 97 68.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide