Fermer la publicité

Philippe Gastal, une histoire de passion verte

Loire le 27 février 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 1580 fois

Une date marque d’une pierre blanche le parcours de Philipe Gastal, le 31 mai 1970, la finale de la Coupe de France qui oppose Nantes à Saint-Etienne au stade de Colombes.

Saint-Etienne soulèvera ce jour-là sa 3e coupe de France en s’imposant 5 à 0. Philippe Gastal qui a 10 ans, monté à Paris avec son père, y contractera, si ce n’est déjà fait, une passion pour l’équipe stéphanoise qui dans cette décennie 1970 emportera crescendo l’adhésion des Français, jusqu’au sommet de 1976. Bien que descendue en deuxième division, Philippe Gastal restera fidèle à l’équipe légendaire. « J’aime, dit-il, le stade, l’équipe, les gens de Saint-Etienne, leur gentillesse, des gens humbles et travailleurs. Je me suis reconnu dans les Stéphanois, dans la ligne de mon éducation en Auvergne. »
L’Auvergne, Philippe Gastal la quitte pour des études à Montpellier, où au passage il monte une section des Associés supporters. Docteur en pharmacie, il consacre une année à la recherche, puis occupe un premier poste dans l’industrie pharmaceutique au laboratoire Allergan à Monaco, pendant quatre ans, de 1987 à 1991. Saint-Etienne n’est pas trop loin pour le jeune préparateur de collyres qui se rend tous les quinze jours au stade Geoffroy-Guichard, ignorant le stade Louis II, tout proche, comme le lui font remarquer ses collègues.
L’externalisation des activités d’Allergan en Irlande, lui offre l’opportunité de changer d’horizon. Que fait-il ? « Je suis venu à Saint-Etienne ». Il y trouve un emploi dans la répartition pharmaceutique, au Comptoir des pharmaciens du Centre (CPC) devenu Alliance healthcare, société au sein de laquelle le répartiteur crée bientôt une structure d’événementiel à laquelle il se consacre depuis 1999, jusqu’à ces jours derniers. « J’ai, dit-il, emmené des pharmaciens partout en Europe, sur de grands événements sportifs, dans des voyages au croisement des passions du sport et de la culture. »
Arrivé à Saint-Etienne en 1991, Philipe Gastal se rapproche bien vite du club. « Je lis dans le Progrès une annonce de l’ASSE qui recherchait un commentateur pour le service vidéo ». Postulant, il sera l’homme à commenter les matchs à domicile pour l’enregistrement vidéo que Saint-Etienne a été le premier club à mettre en place en 1972 avec Alexandre Mahinc. Commentateur, mais aussi commercial pour la recherche de sponsors pendant quelques années, Philippe Gastal sera pressenti pour mener à bien le projet d’un espace muséographique souhaité en 1999 par Alain Bompard et qu’ont repris à leur compte Bernard Caïazzo et Roland Romeyer.

« Une aventure humaine »

Quatorze années se sont écoulées depuis, à la recherche de documents uniques, un par un, pour constituer une collection déjà bien nourrie par Philippe Gastal, lui-même collectionneur, qui a amené quelque 25 % des pièces de la collection finale. Celle-ci a trouvé droit de cité à la faveur de la rénovation du stade et grâce au concours décisif du conseil général qui a conditionné à la création de ce musée sa participation financière à la rénovation. Le musée des Verts a été inauguré le 21 décembre dernier, concrétisant le souhait nourri par Philippe Gastal « d’avoir le premier musée en France consacré au football ». Ce musée dont le bénévole qu’il a été pendant 23 ans a pris la direction, employé dès lors de l’association Musée des Verts, « répare une anomalie, l’absence en France de cette mémoire sportive, ce que j’appelle le respect des anciens. Ce qui m’intéresse, c’est l’aventure humaine, ce lien avec les anciens, auquel le musée rend hommage, c’est la base du projet. »
Une aventure s’achève ou plutôt commence avec un succès qui dit l’attente d’un tel équipement : plus de 16 000 visiteurs ont franchi le seuil de ce musée en deux mois d’ouverture. C’est largement au-delà de l’objectif affiché de 45 000 viseurs annuels.

Daniel Brignon


Un lieu
Stade Geoffroy-Guichard

Une date
31 mai 1970, première rencontre avec les Verts dans un stade

Une personnalité
Général de Gaulle

Une citation
« Il n’y a que la liberté d’agir, de penser, qui soit capable de produire de grandes choses », Jean le Rond d’Alembert

Une ambition
Elle vient juste de se réaliser. Que l’AS Saint-Etienne soit le premier club français à créer un musée du football



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide