Fermer la publicité

Philippe Ecard, éditeur indépendant roannais

Loire le 09 mars 2015 - Aline Vincent - Tech et Médias - article lu 626 fois

Philippe Ecard, éditeur indépendant roannais
Ph. Ecard

Le P'tit Roannais depuis 8 ans, Zone Habitat depuis septembre 2014... Philippe Ecard est aujourd'hui le seul éditeur de presse roanno-roannaise indépendant, avec une équipe et un imprimeur locaux.

Philippe Ecard lançait en 2007 le P'tit Roannais, mini-magazine gratuit que les habitants de la ville-centre et des communes limitrophes ont pris l'habitude de trouver tous les 15 jours dans leurs boîtes aux lettres. Toujours débordant d'idées, et ayant envie de continuer à avancer, en septembre 2014, il éditait le 1er numéro de « Zone Habitat », magazine gratuit lui aussi, consacré comme son nom l'indique à l'immobilier et l'habitat.

Format 21 X 29,7 gros grammage papier glacé, visuels quadri et une part rédactionnelle importante consacrée à toute l'actualité touchant le secteur. Crédit d'impôt, prêts à taux zéro, systèmes de protection efficaces, ce qu'il faut savoir sur l'assurance, le fonctionnement du cadastre, les dernières tendances couleurs... le tout complété par des annonces de produits proposés à la vente. « Je tenais à ce qu'il y ait un intérêt de lecture, témoigne le dirigeant. C'est en rencontrant des professionnels de l'immobilier et de l'habitat que l'idée est née. Il leur manquait un support qualitatif. Un créneau ne devient dynamique que si l'on en parle. J'ai cherché à m'informer sur ce qui se faisait dans d'autres villes, comme Lyon par exemple. Le but était de réaliser un magazine à la fois esthétique et informatif, abordant au fil des numéros tous les sujets d'actualité utiles. »

Edité à 20 000 exemplaires

Le 1er numéro sortait à l'occasion du salon de l'immobilier de septembre 2014. Edité en 20 000 exemplaires, il est bimestriel. Le numéro 3 est paru il y a quelques jours à l'occasion du Salon de l'Habitat. Le n° 4 est attendu pour mi mai. « Nous avons beaucoup de retours positifs ». Il est distribué par le même réseau que le P'tit Roannais (54 000 exemplaires dont 40 000 distribués dans les boîtes aux lettres des 6 communes de l'ancienne agglo et la petite couronne à proximité. En complément, les 265 points de dépôts de la région sont assurés par la structure d'insertion Aid'Auto 42.

Depuis la création de sa société en 2007 pour lancer le P'tit Roannais, mine d'informations sur l'actualité culturelle et diverse (spectacles, concerts, expositions, manifestations sportives, randonnées, portraits, sans oublier les sorties de films à Roanne, le programme télé et des jeux), Philippe Ecard reste le seul éditeur de presse local indépendant. Il ne fait travailler que des roannais (une équipe de 5 personnes) sans oublier l'imprimerie Chirat de Saint-Just-la-Pendue. Originaire de Pouilly-les-Nonains où il vit encore aujourd'hui, le jeune quadra a pourtant déjà bien roulé sa bosse. De Fréjus-St Raphaël entre 18 à 22 ans, à Moscou pour le compte du Consulat français pendant 3 ans, en passant par Paris avant de rentrer en terre roannaise « pour sa qualité de vie ». Quant à ses premiers pas dans la presse, il les a fait pour le magazine national de culture musicale club et DJ'S « Only for DJ'S » aux débuts de l'avènement de ce courant.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide