Fermer la publicité

Patrimoine - Le canal du Forez, des plans aux fossés

Loire le 05 juin 2014 - Louis Thubert - Actualités - article lu 314 fois

Quand et comment s'est construit le Canal du Forez ? La décision a été prise par un décret de mai 1863.

Quand et comment s'est construit le Canal du Forez ?

La décision a été prise par un décret de mai 1863. Le processus fut long, puisque les travaux ont débuté en 1865 et se sont terminées avant la guerre de 14. Dans les années 1830, plusieurs projets avaient été évoqués, mais ils ne reprenaient pas le tracé actuel. L'un passait par la rive droite de la Loire, les villes de Veauche, Montrond, Feurs et Balbigny, et un autre était un projet d'irrigation et de navigation sur la rive gauche, en utilisant le motif de la navigation comme justification de son coût élevé. C'est finalement un troisième projet qui fut retenu, sous le nom de « canal de jonction de la Loire au Lignon ».

Pourquoi celui-là ?

Il y a trois grandes raisons à cela, et la première est politique. La ville de Montbrison avait perdu son statut de préfecture au profit de Saint-Etienne en 1856. Les grands propriétaires de la plaine du Forez, y compris le maire de Montbrison, souhaitaient une compensation. Groupés au sein de la Société d'agriculture de Montbrison, ils demandèrent en dédommagement que le chemin de fer passe à Montbrison ainsi que le creusement d'un canal d'irrigation. Ils pouvaient bénéficier du soutien du ministre de l'Intérieur de l'époque, Victor Fialin, duc de Persigny, qui était originaire du département et était un proche de Napoléon III, alors empereur des Français. Enfin, le canal s'inscrit dans toute une série de grands travaux du Second Empire. Suite à un traité de libre échange avec le Royaume-Uni, les prix avaient baissé et l'Etat a incité le monde agricole à se moderniser afin d'être plus concurrentiel.

Comment était perçue la réalisation du canal ?

Il était vu comme une opportunité. Son originalité, c'est qu'à l'époque c'était le seul projet de ce type à être financé entièrement par le Département, qui devait en assumer la réalisation « à ses risques et périls », car aucune société privée n'était intéressée. Le canal du Forez fut construit avant tout pour le monde agricole, paysans et propriétaires d'étangs, et donc non considéré comme « utile au plus grand nombre ». Mais, avec d'autres travaux d'assainissement, il a contribué à changer le visage de la Plaine du Forez : avant, les moustiques, et les maladies qui vont avec, l'envahissaient durant les périodes estivales.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide