Fermer la publicité

Patrimoine - Charlieu va restaurer son carillon et l'augmenter

Loire le 11 décembre 2014 - Louis Pralus - Actualités - article lu 771 fois

Patrimoine - Charlieu va restaurer son carillon et l'augmenter
Le carillon de Charlieu (D.R.)

L'association de l'orgue et du carillon de Charlieu est née en 2012 et le président est  Gérard Lassagne.

Objectif : remettre en état le carillon. « La première idée, précise M.Lassagne, était cette rénovation : pour cela il faut 30 000 € mais si on peut récolter plus  la deuxième idée est d'ajouter deux cloches et de faire l'électrification. » Gérard Lassagne s'enthousiasme. Originaire de Charlieu, son père, Antony Lassagne, y a été  carillonneur  36 ans. S'il n'a pas pris sa suite dans le clocher de Saint-Philibert, il a été un « réveilleur de carillon ». En 2005, il  habitait Neaux où le carillon était silencieux depuis 45 ans. Un jour le maire lui annonce : on a l'argent du conseil général, on restaure le carillon ! M. Lemoine, président de l'association du carillon rhônalpin, lui dit : « il faut être carillonneur, vous connaissez la musique. » « Mais je n'en ai pas fait depuis l'âge de 20 ans », se défend-il…
Malgré tout, il  carillonnera chaque matin pendant 3 ans ! Aujourd'hui, à 72 ans, il a adopté  le carillon de Charlieu. Tous les samedis de 11 h à 11 h 30, « il donne un coup de carillon » comme il dit : un Ave maria, les Saints et les anges, un Salve Regina. Pour le marché de Noël  il fera entendre Petit papa Noël, Mon beau sapin, Il est né le divin enfant etc. La belle histoire du baptême des 12 dernières cloches en 1931 par Mgr Dubuis, l'évêque missionnaire de Coutouvre, va se renouveler. On baptisera deux nouvelles cloches, en 2015 si tout va bien. Et on en fondera au moins une à Charlieu ! En remontant dans le clocher Gérard Lassagne réveille bien des souvenirs. Un soir de Noël, son père s'est trouvé face à un vent du Nord terrible et une tempête de neige qui entrait par les abat-son au point que les coches en étaient couvertes !
Le grand défi est lancé : redonner une nouvelle vie au carillon. Le conseil général, la municipalité, la fondation du patrimoine, la paroisse, un sénateur, une banque se donnent la main. Une souscription est ouverte. Il faut 62 000 €. Charlieu, plus beau détour de France, village de caractère, mérite bien ses 18 cloches. Pour soutenir le projet, un forum des écrivains est organisé le 6 décembre avec 10 auteurs du Roannais.

Louis Pralus


Pour tous renseignements sur le projet : Gérard Lassagne au 04 77 64 80 11 ou par courriel : gerard.lassagne0238@orange.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide