Fermer la publicité

Festival : Paroles et musiques réinvestit Saint-Etienne

Loire le 30 mai 2015 - Daniel Brignon - Musique - article lu 371 fois

Festival : Paroles et musiques réinvestit Saint-Etienne
La Chorale à musiques, née du festival

Le festival Paroles et musiques amorce un retour dans le centre-ville de Saint-Étienne où il a vu le jour pour aller à la rencontre au plus près du public. Un public intergénérationnel comme la programmation le suggère toujours, c'est la marque de fabrique d'un festival tourné aussi vers la découverte de nouvelles émergences d'artistes à venir découvrir en avant première.

Le festival Paroles et musiques est né au centre-ville de Saint-Étienne autour de la salle Jeanne-d’Arc et du Magic mirror, salle éphémère installée à proximité. Le festival s’en est éloigné pour poser ses tréteaux dans un village sur la pelouse du Zénith puis celle du parc François-Mitterrand, rayonnant sur les salles voisines, le palais des spectacles et le Fil.

À la demande de la Ville, le festival va regagner progressivement le centre-ville afin de redynamiser l’animation intra muros. Une perspective dans laquelle s’engage volontiers le festival et son nouveau directeur Simon Javelle. En 2015 et 2016, Paroles et musiques se déroulera en deux temps d’abord en centre-ville puis au parc François-Mitterrand, avant de se redéployer dans sa totalité en ville en 2017, annonce le directeur.

Cinq jours en centre-ville

La programmation débutera en centre-ville avec six soirées au Pax qui se substituera au Magic mirror d’autrefois pour offrir un cadre aux découvertes. On y découvrira six artistes du vendredi 5 au mercredi 10 juin à 18 h 30 (au prix de 5 €), successivement : Pan, un groupe à la musique intuitive teintée de rock, de blues et de groove, autour du musicien grenoblois Arash Sarkechik ; Eskelina, chanteuse suédoise établie en France, qui chante en français des textes poétiques, engagés, libertins ; Suissa, chansonnier nouvelle génération ; Billie, sultane à la poésie tragique ; Maryvette Lair, qui vient du cirque, du théâtre, du classique et du jazz ; Alexandra Gatica, issue du groupe 26 Pinel, désormais seule accompagnée à la basse électrique.

Pendant cette première partie du festival, la salle Jeanne-d’Arc reprendra du service pour un programme de chansons, de Balmino et Pierre Lapointe (vendredi 5 juin à 20 h 30) à K et Dick Annegarn (samedi 6 juin à 20 h 30) puis Romeo (dimanche 7 juin à 16 h).

L‘église Notre-Dame a été sollicitée pour offrir un écrin qui s’accorde à l’élégance des interprétations du violoncelliste Vincent Segal associé au chanteur et guitariste Piers Faccini (lundi 8 juin à 20 h 30).

Pendant trois jours, du vendredi 5 au dimanche 7 juin, le festival écumera les bars et autres lieux avec la tournée Paroles de zinc : 24 groupes sélectionnés et intégrés à la programmation cette année. Le kiosque de la place Jean-Jaurès sera l’un de ces lieux qui accueillera notamment la Chorale à musiques, chœur du festival qui vit sa deuxième édition de Paroles et musiques. Elle y donnera le coup d’envoi du festival le vendredi 5 juin à 18 h.

Au village

Paroles et musiques prendra le chemin du parc François-Mitterrand où s’ouvrira le village du mercredi 10 juin au samedi 13 juin de 18 h à minuit et à partir de 14 h le dernier jour. Des spectacles gratuits sur une Grand’scène animée chaque soir à 18 h 30 (et à partir de 14 h le samedi 13) des prestations successives  de Lady H, Dizzy Sticks, Tachka, la Chorale à musiques et Cabadzi ; une Tit’scène, petite scène acoustique située sous l’une des tentes du village qui accueillera des chanteurs et DJ lors des entractes des spectacles donnés sur deux grandes scènes voisines le Palais des spectacles et le Fil.

Sur la première, le Palais des spectacles, ouverture avec Ben Mazué et Hubert-Félix Thiéfaine, (mercredi 10 juin à 20 h 30), suivis de Faada Freddy et Asaf Avidan (jeudi 11 juin à 20 h), puis Vianney et Benabar (vendredi 12 juin à 20 h) et pour conclure un plateau relevé avec : Barrio Populo, Biga Ranx, Le Peuple de l’herbe, Asian dub foundation (samedi 13 juin à 18 h).

Le Fil quant à lui s’ouvrira au festival avec Nach et Brigitte (mardi 9 juin à 20 h 30), il poursuivra avec un plateau constitué de Collectif 13, Massilia Sound System et Zoufris Maracas (jeudi 11 juin à 20 h), puis de Mina Tindle, Dominique A et Radio Elvis (vendredi 12 juin à 20 h), pour finir avec L’Ultra Bal, Rona et Hartner & DJ Tagada, une soirée de clôture à danser dans une ambiance de fête, samedi 13 juin à 20 h.

 

Daniel Brignon

Exposition

Portraits des pionniers de la chanson française par Kizou Dumas. D’Aragon à Villon, en passant par Barbara, Leprest ou Rimbaud, Kizou Dumas, artiste-peintre et graveur, a croqué les « gueules » de ceux qu’il considère comme les pionniers de la chanson française, ceux qui ont façonné la chanson d’aujourd’hui. Une série de portraits-estampes qui révèle le talent de l’artiste à capter les émois et tourments de ses modèles.
Du 5 au 10 juin dans le hall de la salle Jeanne-d’Arc et au Pax.

Renseignements et billetterie

Bureau du festival 16 rue Jean-Claude-Tissot, du lundi au vendredi de 14 h à 19 h, tél. : 04 77 25 01 13 ; au Palais des spectacles du 10 au 13 juin à partir de 13 h ; en ligne sur paroles-et-musiques.net



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide