Fermer la publicité

Ordre de virement : attention aux faux !

Isère le 01 mai 2014 - Laurent Marchandiau - Actualités - article lu 328 fois

Depuis peu, une nouvelle forme d’escroquerie voit le jour se développant à grande vitesse, celle de l’escroquerie par faux ordre de virement international.

« Ces escrocs opèrent de l’étranger (Chine, Chypre, Grèce notamment) par téléphone ou courriels, jouent sur l’usurpation d’identité tout en se servant des ressorts psychologiques afin d’abuser de leurs victimes sans aucune violence », souligne David Ribeiro, sous-préfet de l’Isère et responsable sécurité à la préfecture. En l’espace de deux ans, plus de 200 entreprises françaises ont été victimes de ce type d’escroquerie pour un préjudice estimé à 200 M€. Et une difficulté pour les forces de l’ordre, celle de quantifier réellement le nombre de sociétés impactées. « Beaucoup d’entre elles ne portent pas plainte systématiquement estimant que cela véhiculerait une mauvaise image de leur entreprise (pas fiable, pas sécurisée…) », précise David Ribeiro. Le sous-préfet a appelé les commerçants à la vigilance quant à ses actes délictueux. « Pour se prémunir, il suffit d’un peu de bon sens. Par exemple, vérifier les procédures de virement, sensibiliser les salariés, filtrer les renseignements disponibles sur Internet du commerce (site Web, réseaux sociaux, etc), inviter les salariés à signaler tous comportements suspects... Mais surtout, il ne faut pas hésiter à porter plainte. » Quant à la question de pérenniser la vidéosurveillance sur Grenoble (le nouveau maire souhaitant limiter son usage), Jean Vaylet, président de la chambre de commerce et d’industrie de Grenoble, a affirmé que « l’utilité de la vidéoprotection n’est plus à démontrer. C’est une nécessité. Il n’est pas envisageable de remettre en cause l’existant. » Un sujet – entre autres - dont il débattra prochainement avec Éric Piolle, le maire de Grenoble.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide