Fermer la publicité

Orange ouvre son réseau dédié aux objets connectés

Isère le 13 novembre 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 710 fois

Orange ouvre son réseau dédié aux objets connectés
Laurent Marchandiau - Une petite partie de l'équipe d'Orange Labs Meylan en charge du projet de réseau LoRa de l'opérateur.

Quel est le point commun entre Bouygues, Orange et Archos ? Elles ont toutes opté pour le réseau LoRa à quelques semaines d'intervalle.

LoRa est un réseau destiné aux objets connectés permettant de réduire les coûts ainsi que la consommation électrique des appareils s'y connectant. Expérimentée depuis mai 2015 sur Grenoble, la solution d’Orange basée sur le réseau LoRa a de quoi sérieusement concurrencer Sigfox, la technologie réseau de la start-up toulousaine dédiée aux objets connectés. Jusqu’à présent seul sur le marché, en l’espace de quelques semaines, Sigfox a vu se multiplier ses concurrents en commençant par Bouygues, Archos et désormais Orange depuis le 6 novembre. Des entreprises qui ont fait le choix du réseau LoRa, une technologie née au sein de la startup grenobloise Cycléo suite à son acquisition en 2012 par le groupe californien Semtech.

« Nous avons privilégié la technologie LoRa (Long Range) car elle permet de transporter plus de données que le réseau Sigfox tant en envoi qu’en réception. D’autre part, cette technologie est compatible avec le business model des opérateurs », confie Laurent Chambon, responsable M2M, smart cities et internet of thing chez Orange Labs Meylan. A l’image de la 3G ou la 4G, LoRa offre une couverture réseau étendue sans nécessiter d’importants débits. Une technologie adaptée aux objets connectés assurant une connectivité à faible consommation d’énergie et à coût réduit. « Une quarantaine entreprises de la métropole grenobloise sont déjà partenaires du projet. Le réseau LoRa émet sur des ondes radio assez proche de la 4G sur la fréquence 868 Mhz. Un émetteur offre ainsi une couverture de 2 à 3 km en zone urbaine, 10 km en zone rurale et jusqu’à 15 km en champ libre. »

La phase de test à Grenoble initiée en mai 2015 pour une durée de 18 mois permet à l’opérateur historique de tester les principaux usages (collecte d’information des capteurs, commande et géolocalisation d’objets, etc.) Les champs d’applications sont importants ciblant : gestion des stationnements, gestion technique des bâtiments, géolocalisation, monitoring environnemental… Le réseau LoRa d’Orange devrait être opérationnel dès le 1er trimestre 2016 avant d’être progressivement déployé sur l’ensemble de l’Hexagone. L’ambition d’Orange est claire : devenir l’opérateur de référence de l’Internet des objets. De quoi concurrencer sérieusement le réseau Sigfox, le principal concurrent de LoRa. D’ici 2018, Orange compte réaliser 600 M€ de revenus avec l’Internet des objets.

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide