Fermer la publicité

Opéra-Théâtre de Saint-Etienne : Eric Blanc de la Naulte confirmé directeur

Loire le 26 janvier 2015 - Mathieu OZANAM - Collectivités locales - article lu 1916 fois

Opéra-Théâtre de Saint-Etienne : Eric Blanc de la Naulte confirmé directeur
Mathieu Ozanam - Eric Blanc de la Naulte et David Reiland, le choix de la continuité

La nouvelle municipalité l'avait rappelé pour prendre la direction par intérim de l'institution culturelle stéphanoise en juin 2014 après la suspension de l'ancien directeur Vincent Bergeot. Eric Blanc de La Naulte vient d'être confirmé dans son poste pour 3 ans.

La décision, dont l’issue ne laissait guère de doute, a été confirmée par l’adjoint à la culture Marc Chassaubéné lundi 26 janvier au cours d’une conférence de presse. Ancien directeur de l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne de 2002 à 2009, Eric Blanc de La Naulte a semble-t-il réuni le consensus sur sa candidature. Une dizaine avait été retenue et trois en phase finale.

« Il n’y a pas eu de débat », a souligné l’adjoint au sein du jury composé de représentants de la Ville et du conseil général de la Loire. « Une décision mûrement réfléchie » évaluée en fonction de trois critères : le caractère d’urgence ; une volonté de stabilité des personnels dans « cette maison qui a trop souvent changé de direction » ; un aspect administratif, « nous voulions quelqu’un qui maîtrise entièrement le budget dans un contexte qui impose 1 M€ de moins pour le fonctionnement » auquel s’ajoute une diminution supplémentaire de 150 000 € imputée à la baisse des dotations d’Etat.
Le bilan du directeur intérimaire sur les six derniers mois a été porté à son crédit par la municipalité. « Il a maîtrisé l’exercice 2014 qui était en dérapage, au-delà même de nos espérances », vante Marc Chassaubéné. Et du côté de la situation sociale du personnel qui était électrique au cours des derniers mois, elle est désormais qualifiée d’« apaisée ».

Un directeur gestionnaire

Le choix d’Eric Blanc de la Naulte pour la direction par intérim avait été commenté par l’opposition socialiste en juin. Le groupe « Saint-Etienne, l’avenir ensemble » avait notamment rappelé que le directeur avait été « licencié en 2013 de l’opéra du Rhin (syndicat mixte présidé par une adjointe au maire UMP de Colmar) pour fautes. » Une assertion démentie par l’intéressé : « je n’ai pas été licencié pour fautes de l’Opéra du Rhin, mais pour perte de confiance. Je ne peux m’exprimer davantage à ce sujet car une action en justice est en cours. Ce ne sont de plus que des problèmes personnels qui n’intéressent personne d’autres que moi. Tout ce que je puis dire c’est que lorsque je suis parti, il y avait 1,4 M€ d’excédent budgétaire, ce qui est rarement le cas dans ce type de structure. » Eric Blanc de la Naulte qui a perdu lors du jugement en première instance s’est pourvu en appel et dit avoir reçu le soutien de la Drac Alsace dans cette affaire.

David Reiland, chef invité

Après le licenciement du chef Laurent Campellone, la Ville de Saint-Etienne a fait le choix de ne pas reconduire un directeur musical, mais de faire appel à un chef invité appelé à travailler à la direction artistique de la prochaine saison. C’est David Reiland qui a été choisi. Directeur musical et artistique de l'Orchestre de Chambre du Luxembourg depuis septembre 2012, il a été chef assistant de Laurent Campellone pendant 4 ans. Il sera amené à diriger deux productions lyriques sur les cinq que compteront la saison 2014-2015 et deux concerts symphoniques sur les sept prévues. Des chefs extérieurs prendront tour à tour la baguette. Les nouvelles orientations artistiques seront dévoilées fin mai, il apparaît cependant que l’Opéra limitera très fortement sa programmation théâtrale décrite comme « déficitaire ». « On ne peut pas tout faire », confirme Eric Blanc de la Naulte. L’adjoint à la culture rappelant qu’avec l’ouverture de la Nouvelle Comédie de Saint-Etienne à l’automne 2016, « notre idée est de ne pas développer une concurrence entre les deux équipements mais une complémentarité. »

Mathieu Ozanam

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide