Fermer la publicité

Opéra de Saint-Etienne : Eric Blanc de la Naulte prolongé

Loire le 07 mars 2017 - Denis Meynard - Culture - article lu 108 fois

Opéra de Saint-Etienne : Eric Blanc de la Naulte prolongé
Denis Meynard - Eric Blanc de la Naulte présentera le 2 mai la saison 2017-2018 de l'Opéra de Saint-Etienne.

C'est l'actuel directeur de l'Opéra de Saint-Etienne qui a été choisi pour se succéder à lui-même, fin 2017.

La ville de Saint-Etienne reconduit Eric Blanc de la Naulte, dont le contrat s’achève fin 2017, pour diriger son opéra trois années supplémentaires. Marc Chassaubéné, adjoint de la culture, souligne que « Saint-Etienne est l'un des rares opéra dont le directeur possède la double compétence culturelle et administrative et donc à ne pas avoir de directeur administratif et financier ». L’ancien directeur de l’opéra stéphanois Jean-Louis Pichon, qui assure actuellement la mise en scène de Dialogues des carmélites, au Grand théâtre Massenet, poursuit quant à lui sa mission de « conseiller aux voix ».

« Après une pré-sélection de cinq candidatures parmi les nombreux curriculum vitae reçus, puis une « short list » de deux candidats, c'est le projet d’Eric Blanc de la Naulte qui a fait l'unanimité auprès des membres du jury composé de représentants de la ville de Saint-Etienne, du Département de la Loire et de l'Etat avec la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) », indique dans un communiqué la ville dirigée par Gaël Perdriau (LR). A noter que le conseil régional ne figurait pas, cette fois, parmi les partenaires présents dans le jury. Par ailleurs, si la municipalité souligne la « qualité de la programmation proposée », qui sera présentée le 2 mai prochain, et « une sérénité recouvrée au sein de l'établissement culturel », elle n’en accorde pas encore pour autant la plénitude des capacités d’expression à son directeur, qui n’a pas été autorisé à répondre à une interview.

En janvier 2015, Eric Blanc de la Naulte avait été recruté pour trois ans à la tête de l'Opéra de Saint-Etienne, dont il assurait l'intérim depuis juin 2014, après la suspension puis le licenciement de son directeur, Vincent Bergeot, et de plusieurs autres cadres, dont son chef d’orchestre et directeur musical, Laurent Campellone. Le tribunal administratif de Lyon a depuis annulé ces licenciements pour motif disciplinaire de l’institution culturelle municipale gérée en régie directe. Eric Blanc de la Naulte, aujourd’hui âgé de 49 ans, avait quant à lui déjà travaillé comme directeur adjoint, puis responsable par intérim, de cette institution, entre 2002 et 2009, avant d’en être licencié pour faute, par la précédente municipalité dirigée par Maurice Vincent (PS).

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide