Fermer la publicité

OCMMR : déjà la moitié de l'enveloppe dépensée

Loire le 24 juillet 2015 - Louis Thubert - Forez - article lu 193 fois

OCMMR : déjà la moitié de l'enveloppe dépensée
Louis Thubert - L'OCMMR a permis à l'entreprise de serrurerie-métallerie Juban de s'équiper d'une plieuse et d'une cisaille.

Alors que les fonds du Fisac ont été débloqués il y a un an, 285 165 € ont été utilisés pour plusieurs dizaines d'entreprises, sur un montant total de 600 000 €. Une aide qui pousse certains à s'équiper.

« Cela fait plaisir de voir que l'argent va à des gens qui s'installent, qui se développent ! » Christophe Bazile, maire de Montbrison et vice-président de la communauté d'agglomération Loire Forez affiche son optimisme. Il y a un an, Loire Forez entérinait, avec l'Etat et le Département, l'arrivée des fonds Fisac sur le territoire, dans le cadre de l'Opération collective de modernisation en Milieu rural (OCMMR).
Aujourd'hui, 69 entreprises ont bénéficié de ces aides au conseil et à l'investissement et dépensé 285 165 € de l'enveloppe totale de 600 000 € (environ 47 %). La part des subventions destinée à la communication est épuisée, mais pas celle pour l'investissement, plafonnée à 5 000 € pour 20 % de l'investissement total. Le 21 juillet, Christophe Bazile, mais aussi Alain Berthéas, président de la communauté d'agglomération et Alain Laurendon, vice-président du conseil départemental, ont visité plusieurs commerces ayant bénéficié de l'OCMMR.

Premiers retours positifs

Eddy Juban, artisan serrurier qui a pu profiter de 5 000 € pour investir 52 000 € dans une plieuse et une cisaille indique « l'aide a été décisive pour l'achat des deux machines en même temps ». Les différents retours des bénéficiaires semblent plutôt positifs : 86 % témoignent d'une amélioration de leur confort de travail, 75 % de la qualité de leurs produits ou services, 68 % de l'augmentation de l'attractivité de leur point de vente et 37 % d'une hausse de leur chiffre d'affaires.

Le soutien aux commerçants et artisans est important pour la communauté d'agglomération. Outre l'aide au secteur économique, il s'agit de dynamiser le tissu commercial local. Loire Forez reste encore un territoire résidentiel où les gens habitent mais ne travaillent pas forcément. En plus des aides à l'investissement, l'OCMMR comprend un observatoire chargé d'évaluer l'efficacité du dispositif.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide