Fermer la publicité

Observer et rêver le monde d'Isabelle Simler

Isère le 08 décembre 2015 - Gabrielle Corsat - Expositions - article lu 911 fois

Observer et rêver le monde d'Isabelle Simler
Gabrielle Corsat - L'auteur et illustratrice, Isabelle Simler est en résidence à la médiathèque du Pays roussillonnais

L'auteur et illustratrice, Isabelle Simler, interviendra auprès de 200 élèves ainsi que dans les bibliothèques et centres de loisirs du territoire dans le cadre d'une résidence d'artiste à la médiathèque du Pays roussillonnais. Une résidence d'artiste qui s'achèvera par une exposition des albums créés par les enfants.

L’exposition Plume et la Toile d’Isabelle Simler marque le début de la troisième résidence d’artiste. Après Marion Bataille et Olivier Philipponneau, la médiathèque a choisi d’accueillir en résidence l’auteur et illustratrice, Isabelle Simler jusqu’en mai 2016 sous le titre Observer et Rêver. « La résidence d’artiste a pour objectif de créer l’immersion du public et plus particulièrement des enfants, dans son œuvre, notamment par la pratique d’ateliers pendant et hors temps scolaire », explique Francis Charvet, président de la CCPR.

Neuf classes, 200 élèves, les bibliothèques de Péage-de-Roussillon et de Saint-Romain-de-Surieu mais aussi les centres de loisirs de Saint-Maurice et le SMAEL à Péage, les ateliers d’Isabelle Simler vont rayonner dans de nombreuses communes. Chaque classe, en s’inspirant de l’album Heure bleue, élaborera un album représentant la nature à travers le prisme d’une couleur. Les travaux des enfants seront exposés à la CCPR en mai prochain puis à la médiathèque du Pays roussillonnais durant l’été 2016. Avec l’aide de l’Education nationale et le soutien de la région et du département, la résidence d’artiste est portée par la CCPR.

Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, Isabelle Simler  a réalisé et écrit les scénarios de nombreux dessins animés. A son actif : neuf ouvrages et plusieurs cahiers d’activités avec les prestigieux musée d’Orsay et musée Guimet à Paris ainsi que le musée des Confluences à Lyon. Tout en délicatesse et poésie, ses albums allient subtilement une recherche documentaire qui éveille l’observation, la curiosité et l’acquisition du vocabulaire de la nature au travers d’histoires tendres et poétiques. L’artiste réalise des albums de fiction à partir de dessins naturalistes revisités. Elle développe le sens du détail, précis et épuré, des images très colorées et utilise différentes techniques telles que le dessin et le collage.
 

Gabrielle Corsat
 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide