Fermer la publicité

Nous sommes Charlie

le 07 janvier 2015 - La Rédaction - Actualités - article lu 1411 fois

Nous sommes Charlie

La liberté d'expression elle ne mourra pas.

La communauté des éditeurs de presse est sous le choc après l’attentat d’une lâcheté et d’une gravité extrêmes perpétré aujourd’hui contre son confrère Charlie Hebdo.

L’ensemble des éditeurs exprime sa plus grande indignation et sa vive émotion, et souhaite marquer sa profonde solidarité vis-à-vis des équipes de Charlie Hebdo, et son soutien aux victimes, dont les deux policiers qui assuraient la protection de la rédaction, et à leurs proches.

Aujourd’hui, cet attentat terroriste est le plus grave que la France ait eu à subir depuis des décennies.

En s’en prenant à une rédaction, les auteurs de cet acte particulièrement odieux ont visé la liberté de la presse. Ils s’attaquent ainsi à la liberté d’expression et à la démocratie, valeurs républicaines fondamentales partagées par tous.

L’honneur de la communauté des éditeurs est d’affirmer plus que jamais sa solidarité avec ses amis de Charlie Hebdo pour la défense et l’illustration de la liberté de la presse.
Il est aussi de déclarer qu’elle ne cédera jamais aux menaces et aux intimidations faites aux principes intangibles de la liberté d’expression.

Les éditeurs et l’ensemble des collaborateurs de la presse française adressent leurs plus sincères condoléances aux familles et proches des victimes, ainsi qu’à l’ensemble des salariés de Charlie Hebdo.


Communiqué du 7 janvier 2015 des éditeurs réunis au sein de :

Syndicat de la Presse Quotidienne Nationale, SPQN
Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale, SPQR
Syndicat de la Presse Quotidienne Départementale, SPQD
Syndicat de la Presse Hebdomadaire Régionale, SPHR
Syndicat des Editeurs de la Presse Magazine, SEPM
Fédération Nationale de la Presse Spécialisée, FNPS
Association de la Presse d’Information Politique et Générale, AIPG
Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne, SPIIL
Association de la Presse Gratuite d’Information, APGI
Association Presse et Pluralisme



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide