Fermer la publicité

Nord-Isère - Paret TP fête ses 50 ans

Isère le 11 décembre 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 5451 fois

Nord-Isère - Paret TP fête ses 50 ans
De g à droite : M. Bonnet-Gonnet, M. Daneluzzi, M. Paret, Mme Crouigneau, M. Badin, M. Moyne-Bressand (D.R.)

Elus, promoteurs, cotraitants et même le député Alain Moyne-Bressand ont répondu présent à l’invitation, ce dernier rendant un hommage appuyé au  fondateur, René Paret, et à ses successeurs.

Bien connue des collectivités et des promoteurs de l’Isère, l’entreprise Paret, basée à Bourgoin, est repérable sur nos routes grâce à ses 16 camions bleus qui sillonnent les chantiers de l’entreprise spécialiste du génie civil : terrassement, voiries, réseaux, déconstruction. Un camion était d’ailleurs exposé devant le restaurant pour témoigner de cette culture chantier qui imprègne l’entreprise depuis les années 60. Forte de 30 personnes et presque autant d’engins, l’entreprise cultive aussi ses valeurs : qualité, sens du travail bien fait, respect des de la parole donnée, responsabilité sociale, indépendance, ainsi qu’une modestie assez perceptible. Elle travaille pour le secteur public (30% du chiffre d’affaires), pour les promoteurs privés (60%) ou les particuliers (10%) ; son chiffre d’affaires frôle les 4M€ « les bonnes années », dont selon tous les professionnels 2014 ne fera pas partie. Entreprise familiale des époux Paret jusqu’en 1996, elle a été reprise ensuite par deux salariés, Martial Daneluzzi et Jean Guy Badin, qui ont assuré la continuité du développement dans une ambiance toujours aussi familiale. Depuis 2008, Martial Daneluzzi est resté seul aux commandes jusqu’à cette année. C’est pourtant à Véronique Crouigneau qu’il a confié la charge de prononcer le discours aux invités. Ce partage des rôles est bien dans la tradition de la société mais il préfigure également une évolution dans le management, car la relève se prépare à nouveau et deux anciens salariés mais nouveaux dirigeants prennent progressivement une place croissante dans l’organigramme : outre Véronique Crouigneau qui s’occupe surtout de la gestion administrative et financière, Sébastien Bonnet-Gonnet assure la responsabilité de la partie exploitation. Malgré les aléas du climat et de l’économie, l’entreprise demeure confiante dans ces capacités et voulait témoigner ce 5 décembre de la confiance de ses clients qu’elle a remerciés chaleureusement, et de son désir de continuer à faire route ensemble.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide