Fermer la publicité

Néolia lance deux programmes d'habitation à Saint-Etienne et Saint-Victor-sur-Loire

Loire le 10 novembre 2015 - Emilie Massard - Actualités - article lu 559 fois

Néolia lance deux programmes d'habitation à Saint-Etienne et Saint-Victor-sur-Loire
DR - Les représentants de Néolia, de la Ville de St-Etienne et leurs partenaires ont posé la 1re pierre de ces programmes

Néolia a posé la première pierre de deux programmes dans la région stéphanoise fin octobre. Vingt logements locatifs à Saint-Etienne, près de Jacquard, dont 5 logements adaptés aux personnes à mobilité réduite, et 19 logements dont 5 maisons individuelles à Saint-Victor-sur-Loire viendront bientôt étoffer l'offre de la société.

Le jeudi 29 octobre était un jour bien chargé pour l’entreprise sociale pour l’habitat Néolia. Pas moins de deux programmes de logements étaient lancés ce même jour par la pose symbolique de la première pierre. Le premier, à Saint-Victor-sur-Loire, comprend 14 appartements locatifs dans un immeuble ainsi que  maisons individuelles proposées à la location ou à l’accession à la propriété, au Domaine du Berland. Les travaux, débutés début juin, devraient permettre la livraison de ces logements au premier trimestre 2017, sous la maîtrise d’œuvre de l’architecte stéphanois Frédéric Busquet. Près d’1,6 M€ HT seront investis pour ce programme.

Le deuxième programme lancé par Néolia se situe près du centre-ville de Saint-Etienne, rue Benoît-Malon, à deux pas de la place Jacquard. Réalisé en étroite collaboration avec l’Epase, la Ville de St-Etienne et l’Association des paralysés de France (APF), avec qui Néolia travaille régulièrement, ce programme comprendra notamment 5 logements adaptés aux personnes à mobilité réduite. « Ce projet reflète les motivations de notre groupe : l’habitat, projets de vie, soulignait Marie-Laure Spéciale, responsable territoriale développement Néolia Rhône-Alpes. Il répond à un besoin crucial, celui du logement accessible à tous, quelle que soit notre vie, quels que soient nos projets. Il répond à une demande réelle. Le travail de fond réalisé par notre équipe avec l’APF et les architectes d’XXL Atelier est à la fois original et innovant ».

La maîtrise d’œuvre du projet est en effet assurée par Fabien Jallon, du cabinet XXL Atelier, autre architecte stéphanois de renom, qui l’a conçu pour s’articuler entre deux bâtiments existants en reprenant un langage simple mais structurant, de manière à entrer en écho avec l’architecture des années 1970 des immeubles mitoyens.  Pour un coût total de 2 M€ HT, le programme devrait être livré à la fin de l’année 2016.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide