Fermer la publicité

Mutualité - Eovi poursuit sa croissance externe

Loire le 20 novembre 2014 - Daniel Brignon - Services - article lu 2320 fois

Mutualité - Eovi poursuit sa croissance externe
Maurice Ronat, président d'Eovi MCD, devrait prendre en outre la présidence de la future Union mutualiste de groupe (D.R.)

Après avoir intégré au 1er janvier 2014 la mutuelle MCD, Eovi consent une nouvelle fusion au 1er janvier 2015 avec Myriade. L'opération lui permet de consilider sa représentation géographique. La mutuelle se hisse au 4e rang des mutuelles françaises.

Eovi n'a pas fini sa croissance externe. Résultant de la fusion de huit mutuelles territoriales principalement de Rhône-Alpes et Auvergne au 1er janvier 2012, Eovi grossissait du mariage avec MCD au 1er janvier 2014, faisant progresser le nombre de personnes protégées de 1 million à 1,4 millions tout en étendant la couverture géographique de la mutuelle au nord de la Loire. Avec la fusion qui se profile, effective au 1er janvier 2015 avec Myriade, le nombre de personnes protégées sera porté à 1,5 million et une couverture géographique étendue à la grande Aquitaine. La nouvelle mutuelle Eovi MCD Myriade va se hisser au 4e rang des mutuelles françaises, derrière Harmonie, MGEN et Mutuelle générale, avec une couverture désormais quasi nationale. L’élargissement à Myriade devrait porter l’effectif de l’entreprise de 1 500 à 1 775 salariés sans compression d’emplois envisagée. La nouvelle mutuelle devrait par ailleurs dégager 917 M€ de chiffre d’affaires avec une proportion d’adhérents individuels de 60 % et de 40 % en contrats collectifs d’entreprises.
Les contrats collectifs constituent un enjeu particulièrement sensible aujourd’hui avec l’obligation de contrats d’entreprises pour tous les salariés du privé au 1er janvier 2016, selon l’Ani (Accord national interprofessionnel). La prévoyance devra se redistribuer de l’individuel vers le collectif avec des risques de pertes dans un marché ouvert et concurrentiel. Pour faire face à cet enjeu, Eovi MCD Myriade s’engage à un autre niveau de coopération en constituant avec deux autres mutuelles en 2015 (au 2e semestre après le vote en juin des conseils d’administration) une Union mutualiste de groupe (UMG). Dans cette union de moyens et de consolidation financière, Adrea, Apréva et Eovi MCD Myriade devraient constituer un groupe de 2,9 millions de personnes protégées avec un chiffre d’affaires de 1,6 Md€.
Les trois mutuelles associées qui ne sont pas en concurrence territoriale complètent la couverture nationale du groupe, Adrea sur une partie de Rhône-Alpes, Apréva sur le Nord Pas-de-Calais. Le groupe qui devrait afficher une marque commune, non encore déterminée, devrait être présidé par Maurice Ronat, président d’Eovi MCD, leader dans le groupe constitué. Il appartiendra à chaque mutuelle de démarcher des contrats collectifs dans les PME de leur territoire pour occuper le marché de la prévoyance collective, étant entendu que les marchés de branches sont négociés par une filiale, Mutex SA, commune à Harmonie, Apréva, Adrea, Eovi MCD et Océane. Une coopération à plusieurs étages en ordre de marche.

Daniel Brignon

Eovi resserre les rangs à Saint-Etienne

Eovi MCD dont le siège a été déplacé d’Avignon à Paris au siège historique de MCD, dispose d’un important établissement administratif à Saint-Etienne qui regroupe la direction administrative et financière de la mutuelle. Il emploie 350 personnes avec en outre la gestion d’un secteur géographique représentant 300 000 adhérents. Ce siège situé rue Robespierre, est actuellement en travaux pour accueillir le personnel stéphanois du siège de MCD au Technopole, cédé, soit 60 personnes ainsi que les 60 autres personnels du siège administratif de la Mutualité française Loire, qui sera transféré à l’été dans les locaux d’Eovi. Pour les accueillir Eovi, a acquis sur un tènement voisin une partie de l’implantation de l’usine Chillet pour y créer un parking de 120 places.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide