Fermer la publicité

Musique de chambre - Le Sylf met en lumière le répertoire pour violon

Loire le 13 février 2014 - Florence Barnola - Culture - article lu 1428 fois

« On a la chance d’avoir ces musiciens qui sont de très haut niveau.

Nous allons servir ces pages très peu jouées et vraiment somptueuses », confie Jérôme Bertrand, le directeur artistique et contrebassiste du Sylf, à propos du « Violon merveilleux ». Le nouveau concert de musique de chambre de l’ensemble ligérien donne un coup de projecteur, comme peut l’indiquer le titre, au répertoire pour violon. « Nous avons souhaité pour ce deuxième opus (le premier date de décembre dernier, ndlr) de mettre nos violonistes solos à l’honneur. » Dans cette formation, les violons, contrairement aux autres orchestres de chambre, ne sont leaders qu’en fonction des œuvres jouées. « Nous avions envie depuis longtemps de les accompagner en solistes dans des programmes où ils sont non pas les violons solos de l’ensemble, mais les concertistes accompagnés par l’ensemble. C’est un rôle un petit peu différent. » Mathieu Schmaltz, Louis-Jean Perreau et Vincent Soler sont les violonistes qui vont nous livrer un panorama des pièces pour le violon solo. Outre des oeuvres de Tchaïkovski, le Sylf va interpréter un extrait de « l’un des concertos pour violon des plus connus », le premier mouvement du Concerto en ut de Haydn, et des pièces typiques du répertoire soliste de la fin XIXe et du début XXe. « C’est le violon qui chante, le violon qui charme. A la fois chaleureux et virtuose sur le plan technique. »  
Le concept de la P’tite saison comprend le concert du dimanche matin, d’une durée d’une heure, suivi d’un brunch pris en compagnie des artistes.

Florence Barnola


« Le violon merveilleux » dimanche 23 février à 11h à la chapelle de la Charité à Saint-Etienne.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide