Fermer la publicité

Musique - Collégiale musicale du Roannais, acte 2

Loire le 24 juillet 2014 - La Rédaction - Culture - article lu 1123 fois

La Collégiale musicale du Roannais a été créée en juin dernier par le violoniste d’origine roannaise Jean-Marie Gardette.

Il s’agit d’une nouvelle saison musicale en Roannais qui s’appuie sur le talent de jeunes artistes en formation dans les hauts conservatoires de musique européens auxquels il est offert une occasion de se produire dans un contexte professionnel.
Le lancement de cette saison musicale avec un triple concert donné en juin par le Cefedem baroque orchestra, une phalange du Centre de formation des enseignants de la musique, a rencontré son public, 450 personnes séduits par un programme d’œuvres rares des XVIIe et XVIIIe siècles. Confortée dans son projet, l’équipe de la Collégiale musicale veut transformer l’essai en offrant les premiers jours d’août dans trois églises du pays roannais un nouveau triptyque de musique baroque sur la thématique « Les délices d’Orphée ». Trois concerts donnés par les membres de l’ensemble Les tendres souhaits, un trio de musiciens étudiants dans de grandes institutions musicales européennes, le Conservatoire supérieur de Porto, l’Académie Jazeps de Vitols en Lettonie, et le Conservatoire national supérieur de musique de Lyon.

Trois soirées

En concert d’ouverture, un récital de clavecin de la concertiste étudiante en Lettonie, membre de la formation Les tendres souhaits : Darja Zemele. Elle interprétera des pièces, suites, sonates, chaconne et fandango, de Nicolas Pancrace Royer, Louis Couperin, Domenico Scarlatti, Jean-Philipe Rameau, Jacques Duphly, Antoine Forqueray, Antonio Soler.
Darja Zemele jouera un clavecin à double clavier conçu par le facteur d’instruments Fonvieille mis à disposition de la Collégiale musicale par Claire Fonvieille, sa petite fille. Vendredi 1er août, à 20 h 30, église Saint-Maurice, au village de Saint-Jean-Saint-Maurice.
Un deuxième concert où se mêleront chant, clavecin, luth, guitare baroque, théorbe et viole de gambe, réunira l’ensemble des musiciens du groupe, augmenté de Simon Waddell au théorbe et Anaïs Farge, étudiante à l’Ecole nationale de musique de Villeurbanne, à la viole de gambe. Dans leur programme des pièces de Claudio Monteverdi, Giovanni Girolamo Kapsberger, Henri Le Bailly, Antonio Soler, Jose Marin, Gaspar Sanz, Barbara Strozzi, Tarquinio Merula. Samedi 2 août, à 20 h 30, église de Saint-Polgues.
En bouquet final, l’ensemble Les tendres souhaits jouera en l’église de Saint-Symphorien-de-Lay, empruntant l’orgue historique de l’édifice dans un programme où sera repris le déroulé de la veille auquel s’ajouteront des pièces de Giovanni Sances et Girolamo Frescobaldi. Dimanche 3 août à 19 h, église de Saint-Symphorien-de-Lay.
L’entrée aux trois concerts est gratuite, avec libre participation aux frais.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide