Fermer la publicité

Municipales à Villars : deux conceptions de l'urbanisme s'opposent

Loire le 20 février 2014 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 788 fois

Municipales à Villars : deux conceptions de l'urbanisme s'opposent
A Villars, commune limitrophe de Saint-Etienne, l'urbanisme constitue un élément important de la campagne. Le maire sortant, Paul Celle, porte son projet d'Espace Beaunier ; son concurrent parle lui d' « optimiser » l'occupation de l'espace.

De Villars, nombre d’habitants de l’agglomération stéphanoise en connaissent la zone commerciale, la plus grande du département.

L’autre image qui lui est associée c’est cette impression de « bétonisation », expression que Paul Celle, le maire sortant, rejette. « Il faut relativiser. Villars s’est fortement développé entre 1966 et 1976. En 10 ans, 1 200 logements ont été construits, soit une moyenne de 120 par an. Sur le dernier mandat ce sont 250 logements qui ont été construits et avec le projet de ZAC Beaunier, ce sera 400 à 450 logements sur une durée de 15 ans, soit 25 à 30 logements par an. » Une politique de construction neuve associant copropriété et logement social à hauteur d’un tiers des programmes neufs qui doit permettre de rattraper une partie du retard de Villars et les 20 % imposés par la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU).

Xavier Valette, son adversaire désigné en décembre à l’issue d’une primaire organisée par l’opposition de gauche, voit la politique du logement d’un autre œil. « Il ne faut pas refaire des logements avec l’objectif de rajouter des habitants aux habitants. Il faut arrêter les constructions et davantage jouer sur l’attractivité. La commune a besoin de respirer. » En lieu et place du projet de Zac Beaunier, sa liste « Villars pour tous » veut développer un pôle économique avec des activités médico-sociales en misant sur la proximité du CHU de Saint-Etienne. Pour les logements, il considère qu’il faut « optimiser l’occupation des appartements et des espaces disponibles. La quantité d’habitants n’est pas une fin en soi, c’est la qualité de vie que l’on recherche. »

Côté « méthode de travail », Xavier Valette imagine de créer des commissions extra-municipales qui seraient pilotées par un élu, mais en réunissant des Villardaires. « Certes cela prend du temps, mais ça oblige à prendre en considération l’ensemble des points de vue. Nous voulons redonner la main aux Villardaires. »

Paul Celle, qui conduit la liste « Agir pour vivre ensemble à Villars », axe lui aussi sa campagne sur le « vivre mieux ». Une politique déjà engagée au cours de son mandat avec la limitation à 5 ha sur la réserve foncière disponible de 19 ha de la constructibilité sur la zone commerciale. « Et uniquement des activités liées à la culture, aux loisirs et à la restauration. » Une volonté de s’inscrire dans les préconisations du Scot Sud Loire. Du côté de la fiscalité, Paul Celle se félicite d’une taxe d’habitation à 9,70 %, « un taux inférieur à la moyenne des communes de Saint-Etienne Métropole et à la moyenne départementale qui est à 23 %. »

Mathieu Ozanam


Carte d’identité

Population légale : 7 998 habitants

Variation (2006-2011) : - 296 habitants

Superficie : 5,7 km2

Revenu déclaré moyen net/foyer fiscal (2009) : 24 957 €

Taux de chômage (2009) : 7,9 %

Nombre d’établissmeents actifs (2010) : 483

Maire sortant : Paul Celle

1re élection en qualité de maire : 2008



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide