Fermer la publicité

Municipales à Saint-Etienne : Gaël Perdriau veut être « le maire de tous les Stéphanois »

Loire le 26 mars 2014 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 1621 fois

Municipales à Saint-Etienne : Gaël Perdriau veut être « le maire de tous les Stéphanois »
Le meeting du 25 mars 2014

Dans une ambiance de boîte de nuit, avec les basses qui tapent, Gaël Perdriau remonte la foule qui l’acclame debout en scandant son nom.

Le candidat UMP-UDI-MoDem de la liste Provoquons l’avenir arrive après une première partie destinée à chauffer la salle. Les témoignages se sont succédés, du président du comité de soutien, le footballeur Jérémie Janot au metteur en scène Jean-Louis Pichon, en passant par la dirigeante de société Anne Damon ou encore le champion de boxe Rachid El Hadak et l’écologiste Christian Brodhag. Mais ceux que Gaël Perdriau se plaît à citer, ce sont deux anciens membres de la majorité municipale du maire socialiste sortant présents dans la salle. Il s’agit de Jacques Stribick, conseiller municipal délégué au patrimoine, et Nora Khennouf, conseillère municipale déléguée à la lecture. « Les rares élus qui voulaient un nouveau souffle à Saint-Etienne et qui ont été mis sous l’étouffoir », accuse Gaël Perdriau.

« Union de façade »

Le candidat l’assure : « Je serai le maire de tous les Stéphanois ». Lui élu, il sera à l’écoute des Stéphanois et travaillera en concertation. D’ailleurs il vante la sincérité, la confiance et la proximité retrouvée avec Gilles Artigues, « une union forte que nous avons construit depuis 2010 ». Maurice Vincent dénonçait à leur égard une union de façade ? Gaël Perdriau lui retourne le compliment en moquant la fusion des listes PS et Europe Ecologie Les Verts. « Cet accord a explosé », insiste-t-il, citant des extraits du communiqué de presse du responsable du MRC de la Loire : « Maurice Vincent ne nous proposait que des places contre le silence, ce n’est pas notre conception de la politique au MRC.

Mathieu Ozanam

Regarder aussi la galerie photos du meeting du mardi 25 mars 2014 au Flore.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide