Fermer la publicité

Municipales : Impôts locaux, le rouge gagne

Isère le 27 février 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 373 fois

Taxe d’habitation, taxe foncière, les sites fleurissent qui nous présentent les taux, en France, en Rhône Alpes ou dans l’Isère.

Plus intéressante que les données brutes, l’évolution dans le temps est parfois retracée. Première constatation, les taux ne baissent jamais, ou si rarement qu’on peut considérer qu’une baisse réelle de taux reste un évènement exceptionnel.  Le site Proxiti.info.fr permet de visualiser très clairement ces évolutions, et même de les comparer avec celles d’autres communes. Mais cette constatation n’est qu’une indication de tendance, et ne permet pas vraiment de comparer la pression fiscale d’une ville à l’autre : en effet, le taux n’est qu’une variable qui doit être combinée avec d’autres, notamment celle qu’on appelle la base et qui est particulièrement difficile à cerner. C’est pour cette raison que le gros travail réalisé par le site, « nosfinanceslocales.fr », est à considérer avec attention. Ici, les données présentées ne sont pas les taux, mais le niveau réel des impôts payés par l’habitant moyen. Les résultats sont édifiants, avec des disparités de 1 à 2 voire plus d’une commune à sa voisine : intéressant lorsque l’on hésite entre deux logements. On remarque aussi une corrélation assez forte entre la taille de la commune et son taux d’imposition,  les « communes centres » étant souvent défavorisées par leur niveau d’équipement qui parfois sert aux communes voisines. L’approche graphique colorée est également très intéressante : plus une commune est représentée en rouge foncé, plus la pression fiscale est élevée. On voit que les communes voisines ont parfois tendance à se « contaminer » en créant de vastes zones relativement homogènes. Il est également possible de mesurer les évolutions années après années : force est de constater qu’ inexorablement, le rouge gagne…

A.J.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide