Fermer la publicité

Mornant : lancement de l’exposition gallo-romaine

Rhône le 19 mars 2014 - La Rédaction - Balcons du Lyonnais - article lu 884 fois

Mornant : lancement de l’exposition gallo-romaine
(D.R.)

Des pièces contenues dans des vitrines préparées par Marie-Christine Peronnet et Christian Lacourt.

L’expo accueille également la reconstitution d'une scène quotidienne de la vie romaine et une maquette d'une villa romaine réalisée par les élèves du collège Ronsard avec leur professeur Florence Gherardi. Dans une pièce voisine, il était possible d'avoir un aperçu filmé des travaux de fouilles, de la bande annonce du film qui sera présenté ultérieurement à la salle Jean-Carmet et  d'un extrait du DVD sur l'aqueduc romain.
C’est dans la salle Jeanne-d'Arc, récemment restaurée, que les élus et personnalités s'exprimèrent. Alain Meyer, président de la Maison de pays, rappelait que l'exposition est programmée jusqu'au 21 septembre et que de nombreuses animations devraient drainer beaucoup de monde. Il faisait le récapitulatif des nombreux travaux en cours à la Maison de pays, avec l'aide de la commune, et annonçait la création prochaine d'un « relais des arts ».
Hubert Flachy, le nouveau président des Amis du Vieux Mornant, soulignait que la Maison de pays accueille de nombreux visiteurs et peut compter pour les expositions sur l'Araire, des collectionneurs privés, le Lien des Saint-Laurent, PPM et l’office de tourisme. D'où l'importance d'attirer l'attention des municipalités et des associations du secteur...
Véronique Zimmermann, la pimpante présidente de l'office de tourisme, expliquait que tout avait commencé par une petite exposition à la Tour du Vingtain, ce qui a déclenché l'envie d'en monter une grande à la Maison de pays, avec divers partenaires convaincus et le collège Ronsard dont les élèves ont présenté une superbe maquette d'une villa romaine.
Alain Estrade, président de la Copamo, se réjouissait de voir toutes ces personnes d'horizons différents se regrouper pour monter une œuvre commune qui sera rehaussée par un DVD prochainement diffusé à la salle Jean-Carmet. Si les fouilles se situent sur le territoire de Saint-Laurent, le site se trouve en réalité sur le territoire du canton élargi, et il est symptomatique de souligner que la commune de Saint-Laurent et la Copamo ont participé à la réalisation du film.
Quant au conseil général Paul Delorme, il remerciait Marie-Christine Peronnet qui a trouvé les objets et a vraiment lancé le mouvement. Le patrimoine crée du lien social, et il est réconfortant d’avoir fait participer à l’opération les élèves du collège Ronsard, car le but premier et de s'approprier le patrimoine pour le connaître et le défendre.

J.R.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide