Fermer la publicité

Morestel reçoit un colporteur de mots

Isère le 05 mai 2015 - Claire Thoinet - Nord-Isère - article lu 215 fois

Morestel reçoit un colporteur de mots
Joël Baillard - Joël Baillard colporte ses mots à l'aide d'un triporteur

La commission culture et la bibliothèque de Morestel mettent à l'honneur la lecture de façon originale. Elles ont invité Joël Baillard, poète des mots qui viendra jusqu'à son public, en triporteur.

L’auteur et lecteur raconte ou lit des histoires et des textes. Le rapport de l’homme à la nature est omniprésent. « Ma tournée sur la Viarhôna en mai 2015 longe le Rhône. La voie verte fait ainsi passer le voyageur de l’industrie chimique à des zones naturelles ou à fortes densités de population », souligne-t-il. Le fleuve change de statut, quitte son rôle utilitaire pour un retour aux sources, car pour pouvoir vivre avec lui, il faut lui redonner de sa liberté… Les enjeux liés à l’environnement sont forts. « La création des véloroutes et voies vertes, le renouveau du triporteur m’ont donné l’idée de tourner avec ce moyen de locomotion », précise l’artiste. Avec l’assistance électrique, il tracte le chargement nécessaire, passant des montagnes aux vallées, des régions peu peuplées aux plus denses, traversant fleuves, rivières... Ce moyen de transport doux suscite les interrogations à son passage et, comme élément de décor, concourt à évoquer le voyage dans l’imaginaire et rappelle que celui qui raconte est un voyageur. « Je m’arrête chez ceux qui voudront bien m’accueillir un moment pour m’écouter. Le public tire au sort les textes qui seront lus », explique le colporteur. Quarante-cinq textes grand public, écrits par des écrivains de tout pays, agissent, faisant naître images et émotion. Chaque extrait raconte une petite histoire et se suffit à lui-même. Il en rédige aussi sur mesure. L’expérience s’accomplit à l’intérieur ou en plein air, à un endroit fixe, ou au cours d’une balade. Des endroits, isolés géographiquement et/ou socialement, sont alors investis pour un moment où l’imaginaire de chacun est sollicité et tend un pont entre l’ici et l’ailleurs.

Le colporteur de mots, mercredi 13 mai, jardin des poètes (montée de la tour médiévale), Morestel, 18h. Gratuit.

Claire Thoinet



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide