Fermer la publicité

Saint-Etienne : la dalle du Forum de Montreynaud va disparaître

Loire le 06 mai 2015 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 994 fois

Saint-Etienne : la dalle du Forum de Montreynaud va disparaître

Les grands travaux vont débuter dans le quartier stéphanois de Montreynaud. L'opération de démolition-réaménagement représente un investissement de 8,7 M€ supporté par l'ANRU, la Région et la Ville de Saint-Etienne.

Les Stéphanois se souviennent de la démolition spectaculaire de la Tour Plein Ciel en novembre 2011. Avec la démolition programmée sur 2 ans de la dalle du Forum, une nouvelle page va se tourner pour le quartier de Montreynaud. Un chantier de grande ampleur tant par la durée et les moyens engagés que par les nouveaux aménagements prévus. Le travail a été initié depuis plusieurs années par la municipalité qui a fait l’acquisition petit à petit de 233 garages, 43 sont sous promesse de vente et 5 restent à acquérir. « L’objectif est de profiter de l’espace public existant pour le rendre plus agréable, en remettant du végétal dans un espace très urbanisé, et plus utile aux habitants, décrit le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau. Il s’agit également d’améliorer l’attractivité résidentielle. »

Démolition de la dalle du forum à Montreynaud Saint-Étienne (vidéo datée du 21 mai 2016)

Le chantier doit débuter en juillet par les dalles basses, qui donnent sur la rue Georges-Bizet et jusqu’à la limite de l’immeuble Le Capitole. A partir de janvier 2016, la 2e phase s’attaquera aux dalles hautes et devrait s’achever au printemps. La phase d’aménagement aura débuté pour la première partie du périmètre dégagé et se poursuivra jusqu’à l’été 2016 pour l’espace devant Le Capitole. Ce sera ensuite le tour de l’espace au pied du Belvédère. Les plantations et l’installation de mobilier urbain débutera à l’automne 2016 pour s’étendre jusqu’au début 2017 sur les terrains libérés. A nouveau du début 2017 jusqu’à l’été 2017 les aménagements reprendront sur deux larges secteurs pour prendre fin au début de l’année 2018 (voir ci-dessous la galerie photos).

Les quelque 1 500 habitants vont devoir vivre au rythme du chantier dont ils auront à subir les aléas. Un cabinet spécialisé en médiation sociale a été chargé de l’accompagnement avec l’organisation de « cafés chantier » et en allant à la rencontre des habitants dont les déplacements dans le quartier vont être impactés. Les notifications de marché public pour les entreprises de démolition devraient être connues dans les prochaines semaines pour la première phase. Pour les aménagements ils sont en cours d’attribution. Soumis aux clauses d’insertion sociale, les entreprises retenues offriront l’équivalent de 5 300 heures à des personnes éloignées de l’emploi.

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide