Fermer la publicité

Montplaisir : un carrefour à l’étude

Loire le 18 septembre 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 782 fois

Montplaisir : un carrefour à l’étude
La circulation est souvent difficile sur le carrefour aux heures de pointe (© Emilie Massard)

Les équipes de Maurice Vincent avaient déjà réuni les habitants pour leur présenter une hypothèse fluidifiant le carrefour du quartier de Montplaisir.

Une des entrées de ville des quartiers sud-est de Saint-Etienne qui concentre deux sorties et une entrée de la voie rapide, au croisement de deux rues importantes que sont la rue de Terrenoire et le boulevard Normandie-Niémen. Forcément, aux heures de pointe, il y a du monde, et la configuration ne permet pas une circulation très fluide.
Arrivées aux manettes de la ville, les équipes de Gaël Perdriau ont repris le dossier en main, toujours en collaboration avec Saint-Etienne Métropole qui gère ici la voirie. L’étude de circulation commandée par l’ancienne municipalité au cabinet ABToo ainsi que le scénario d’aménagement envisagé (qui proposait notamment de créer une voie supplémentaire pour accéder à la RN 88 depuis la rue de Terrenoire, mais également une voie dédiée aux véhicules tournant à gauche sur cette même rue, et une troisième voie créée pour les véhicules sortant de la voie rapide), n’ont pas été mis aux oubliettes, mais la nouvelle municipalité a souhaité revenir un peu en amont dans le projet pour faire une étude d’impact et concerter les habitants. « L’étude de circulation n’est pas suffisante pour concevoir un tel projet », précisait Paul Corrieras, adjoint au maire chargé de la démocratie locale, de la proximité et de l’espace public. « Il faut penser un aménagement global, en prenant en compte la circulation, mais aussi les piétons, l’accessibilité, le stationnement et les activités du quartier. Il y a eu beaucoup de nouvelles activités dernièrement, comme le village motocycle, le centre nautique ou la Poste, qui crée du dynamisme mais aussi des contraintes qu’il faut prendre en compte. »
A l’occasion de cette réunion publique, les habitants n’ont pas manqué d’idées, de la création d’un carrefour giratoire au retour en sens unique du boulevard Normandie-Niémen. Ils seront invités à transmettre toutes leurs suggestions au groupe qui y sera dédié au sein du conseil de quartier dont la séance d’installation se déroulera ce vendredi 19 septembre. « On espère pouvoir terminer la concertation et l’étude d’impact d’ici à la fin de l’année, de façon  à pouvoir finaliser le projet pendant le 1er trimestre 2015 et débuter les travaux avant la fin de l’année », annonçait Paul Corrieras.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide