Fermer la publicité

MJC La Tour-du-Pin : mission de service public !

Isère le 29 novembre 2015 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 133 fois

MJC La Tour-du-Pin : mission de service public !
Patricia Perry Tricoche - La présidente Chantal Marion présente la fresque de la MJC

La MJC de La Tour-du-Pin affiche avec fierté une dynamique forte autour de ses fondamentaux : laïcité, respect de l'autre et humanisme. Elle met en œuvre des programmes placés sous le signe de la diversité et du lien intergénérationnel.

Pour Chantal Marion, la présidente, « la MJC se révèle attractive par ses multiples animations (35) et reste un lieu de convivialité de plaisirs culturels et d’échanges d’idées ». 60 % des adhérents viennent des Vallons avec 45 % de jeunes. Une structure qui apporte chaque année ses nouveautés et dont l’équipe d’accueil et d’encadrement se compose de 18 salariés et de 17 bénévoles.

Elle bénéficie du soutien de la mairie, du conseil départemental et de la caisse d’allocations familiales sur de nombreux projets. Pour ses responsables, la MJC, dans le contexte actuel, participe à l’attractivité de la ville et de ses environs, remplissant une « mission de service public ». Point d’autarcie pour une association qui veut rassembler ne laissant personne au bord du chemin avec l’espoir de « créer ce monde que l’on voudrait voir exister ».

Si les activités traditionnelles ont leurs fidèles et connaissent toujours le même succès,  la mise en place d’un atelier apprentissage du français tout comme l’accès à la culture sont les priorités de cette année. C’est ainsi qu’une centaine d'hommes et de femmes issus de 21 nationalités franchissent la porte de l’association pour cet apprentissage de notre langue. « Les uns  travaillent, les autres sont en recherche d’emploi mais tous ont une seule envie, s’intégrer grâce à un atelier qui crée des relations valorisantes qui renforce la cohésion sociale tout en étant une activité éducative voire un tremplin vers l’insertion sociale confie la présidente.»

« L’aventure culturelle et artistique » menée en partenariat avec de nombreuses associations locales s’est engagée avec un accompagnement bienveillant qui a permis à bon nombre de participants d’avoir leurs premières émotions au théâtre, de découvrir les musées et ainsi de faire ce qu’ils n’auraient jamais pensé faire ni en avoir l’accès dans l’esprit de cette maison pour tous.

Patricia Perry Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide