Fermer la publicité

Miel Mutuelle cherche l'équilibre

Loire le 29 juin 2015 - Denis Meynard - Services - article lu 597 fois

Miel Mutuelle cherche l'équilibre

La mutuelle stéphanoise développe son offre commune avec Apicil et vise une forte croissance de son activité en 2015.

Miel Mutuelle n’a pas réalisé le retour à l’équilibre prévu sur 2014, avec une perte qui s’est légèrement creusée, passant de 1,6 à 1,8 M€. La mutuelle stéphanoise, qui a pris depuis 1998 son indépendance vis-à-vis du géant stéphanois de la distribution, a toutefois enregistré une hausse des cotisations l’an dernier, à 91,6 M€. Et cela malgré l’impact de la baisse d’effectif de Casino qui représente l’essentiel de ses contrats collectifs. Ces derniers pèsent pour plus de 40% du total de ses 107 000 chefs de famille affiliés, tout en étant moins rémunérateurs que les contrats individuels que la mutuelle créée en 1905 par Geoffroy Guichard et dirigée par Didier Courier, tente de développer. S’appuyant notamment sur la mise en place d’une offre de prévoyance renouvelée avec son partenaire, l’assureur Apicil, et sur le développement de la souscription en ligne, jusqu’à la signature électronique, elle a enregistré une progression de 8,5 % de janvier à mai inclus. Depuis peu, la demi-douzaine de salariés de l’ex-agence Apicil de Centre-Deux, est installée dans 120 m2 que Miel Mutuelle leur a mis à disposition dans le quartier de Châteaucreux.

G.Servel et D. Courier, président et directeur général de Miel

Le dernier exercice a été impacté par un niveau trop élevé de provisions pour prestations à payer, une hausse des impayés (qui dépassent 1,5 % des contrats) et le doublement de la contribution pour les médecins signataires du Contrat d'accès aux soins (CAS). La mutuelle, dont l’effectif, plutôt jeune, est passé de 130 à 124 salariés dans le cadre de non remplacement de départs, prévoit un retour à l’équilibre sur l’année en cours. Mais son taux de solvabilité est tombé à 117 %. « Il risque de reculer encore, compte tenu des prévisions de croissance, ainsi que du chantier informatique qui va être lancé », reconnaît Gérard Servel, président de Miel Mutuelle. Le groupe d’assurances Apicil, basé à Caluire-et-Cuire (Rhône), dont l'activité santé-prévoyance a progressé de plus de 15% l’an dernier et avec qui Miel a noué un partenariat en 2014, affiche pour sa part un résultat net après impôts record, en croissance de 43%, à 40,2 M€.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide