Fermer la publicité

Micholet Métallerie : 125 bougies à souffler

Loire le 06 octobre 2015 - Emilie Massard - Industrie - article lu 762 fois

Micholet Métallerie : 125 bougies à souffler
DR - Micholet Métallerie fête ses 125 ans dans sa ville d'origine

Depuis plus d'un siècle la société Michalet est installée sur le territoire ligérien, et a particulièrement développé ses activités depuis une vingtaine d'années. Elle a notamment accéléré son développement en travaillant pour les enseignes de la grande distribution.

Créée en 1890 à Saint-Galmier par Alphonse Micholet, arrière-grand-père de l’actuel dirigeant, la société Micholet est longtemps restée artisanale, spécialisée dans les travaux de métallerie, serrurerie et réparation de machines agricoles. Installée à Montrond-les-Bains depuis 1920, l’entreprise prendra un nouvel élan avec l’arrivée de Jean-Pierre Micholet à sa tête en 1995, et reviendra s’installer sur ses terres d’origine à Saint-Galmier en 2000, dans le centre-ville puis dans la zone des Flaches, près de l’hippodrome. « On était trois dans l’entreprise quand je l’ai reprise, se souvient Jean-Pierre Micholet. On s’est développé au fil du temps, notamment en commençant à se déplacer au-delà du secteur local, en entrant sur le marché de la grande distribution, qui représente aujourd’hui 60 % de notre activité. »

A l’activité historique de métallerie s’ajoutent alors la menuiserie aluminium et la fabrication de charpentes métalliques et à la fin des années 90, la société Micholet effectue son premier contrat de maintenance pour la grande distribution à Feurs, et a développé son activité dans ce secteur avec d’autres enseignes, dont Carrefour et Casino, en se déplaçant aux 4 coins de la France. « Aujourd’hui nous employons 45 personnes, réparties dans les trois ateliers dédiés à nos différentes activités. On fait très peu appel à la sous-traitance, tout est fait dans nos ateliers, et nous avons également un bureau d’études en interne, précise Jean-Pierre Micholet. La notion d’équipe est primordiale pour moi, tous les maillons de la chaîne sont importants ».

Dans les cinq dernières années, la société a réalisé plus de 3 M€ d’investissement sur l’immobilier, en créant une extension à ses locaux, mais aussi sur le parc des machines, les équipements ou les logiciels.  Pour développer son activité de charpentes, Micholet Métallerie a repris en 2010 l’entreprise CMP dont les activités ont rejoint les locaux agrandis de Saint-Galmier un an plus tard. En 2014, la société a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 7 M€.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide