Fermer la publicité

Mgr Lebrun en visite pastorale

Loire le 29 mai 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 760 fois

Vendredi 23 mai à la salle de l’Orangerie, au soir même de son arrivée à Montbrison pour sa visite pastorale dans la paroisse Sainte-Claire, Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne, a souhaité rencontrer les représentants de la société civile et les responsables d’associations caritatives.

Les maires des neuf communes composant la paroisse avaient été invités. Quelques-uns étaient présents, d’autres, comme Christophe Bazile (Montbrison-Moingt) s’étaient fait représenter ; c’était également le cas de Liliane Faure, conseillère générale. Plus de 100 personnes participaient à cette réunion qui se voulait un dialogue entre l’Eglise et la société civile.
En présentant les invités, le père Jean-Luc N’Dreman, a rappelé que la soirée était axée sur le thème de la pauvreté. Le diacre Yves Paulignan a animé les échanges en qualité de modérateur.
Rapidement, les associations se sont présentées. « 100 bénévoles à 100 % » œuvrent au sein de l’association du père Noël du lundi, ce qui a permis d’offrir 15 000 cadeaux à des enfants hospitalisés. A la Croix rouge de Montbrison, 50 bénévoles pratiquent l’accueil et participent aux services de l’association : distribution alimentaire à 200 familles de Montbrison, Sury et les environs, boutique à petits prix, alphabétisation, et prochainement « La Croix rouge sur roues » : un camion qui ira dans les villages. La conférence Saint-Vincent de Paul réunit 25 membres qui aident bénévolement 3 300 personnes en situation précaire sur une zone de 35 000 habitants : distribution alimentaire, aide aux reliquats de factures EDF et gaz, vestiaire, visites à domicile, aide aux vacances. Les Restos du cœur reçoivent 200 familles pour un repas par jour et par personne, ce qui représente 53 000 repas sur un périmètre de 35 communes. D’autres services sont mis en place : vêtements, bibliothèque, coiffeuse.
L’association France Alzheimer aide les familles dont un membre est frappé par cette maladie dont on ne guérit pas. « Quand un membre est malade, c’est toute la famille qui est malade. » Le Secours populaire, qui compte 30 bénévoles, accueille 360 personnes pour des distributions alimentaires et vestimentaires. Il accompagne les familles pour les vacances (en lien avec le Centre social). Au titre de la culture, il offre des places de cinéma, des entrées aux spectacles « Jeune public » du théâtre des Pénitents,
L’association Abri’Toit a été créée dans l’urgence pour secourir deux familles expulsées en 2013. 70 personnes ont adhéré pour assurer son financement. Les municipalités participent à la solidarité, entre autres par les CCAS, Centres communaux d’action sociale. Elles sont attentives aux personnes âgées, s’occupent de l’accueil des sans domiciles fixes.
Mme Lamour, juge au tribunal d’instance de Montbrison, reçoit les personnes sous tutelle et curatelle. Elle confie bien connaître la situation des personnes en difficulté financière, et s’efforce de les responsabiliser. Grâce à l’accompagnement de l’association Espoir Crésus, 26 familles qui risquaient la procédure de surendettement, ont pris en main elles-mêmes leur gestion financière.
Unanimement, les associations ont rappelé l’importance de l’accueil et l’écoute qui permettent de respecter les personnes dans leur dignité.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide