Fermer la publicité

Menuiserie - Côté Ouverture voit double

Loire le 20 mars 2014 - Aline Vincent - Actualités - article lu 887 fois

Menuiserie - Côté Ouverture voit double
Sylvain Knefel mise sur le lancement des fermetures PMMA (D.R.)

Depuis l’arrivée de Sylvain Knefel à la tête de l’entreprise Côté Ouverture en 2008, le chiffre d’affaires est passé de 2,8 M€ à 4,7 M€ en 2013.

Le concepteur, fabricant et distributeur de menuiseries PVC sous sa propre marque enregistre chaque année une progression de plus de 10 %. Une partie est notamment due à la politique de développement du département fournitures seules à l’intention des professionnels artisans. La croissance ajoutée à la fin du bail du show-room de la rue Alsace-Lorraine dans le centre-ville de Roanne ont conduit le dirigeant à doubler le bâtiment du Parc d’activités de la Villette à Riorges qui est passé aujourd’hui à 2 400 m2. L’investissement total s’est monté à 1,4 M€.
Côté Ouverture, qui compte 30 salariés, s’adresse aux professionnels du bâtiment comme aux particuliers.  L’entreprise propose ses propres équipes de pose. Une nouvelle place a été faite à un show-room élargi, aux ateliers de production devenus très visibles de l’extérieur, et à l’ensemble des services de l’entreprise. Enfin, l’agrandissement permettra de développer à partir du mois d’avril un tout nouveau produit, le PMMA. « Ce matériau va révolutionner le marché, s’enthousiasme Sylvain Knefel. Les ouvertures en PVC couvrent aujourd’hui 65 % du marché. Le nouveau produit PMMA est complémentaire à nos gammes PVC. Il répond encore davantage aux exigences de l’architecture contemporaine. Proposé dans davantage de finitions haut de gamme, il est encore plus performant énergétiquement et se situe dans un excellent rapport qualité-prix.»

100 000 € investis dans l’outillage

Pour s’adapter à cette nouvelle production, la société a investi 100 000 € dans de l’outillage. La clientèle de Côté Ouverture est aujourd’hui composée pour 70 % de professionnels du bâtiment, le reste étant réalisé avec le particulier. L’entreprise intervient pour 90 % dans la rénovation avec des produits réalisés la plupart du temps sur mesure. Hormis la Loire, elle couvre les départements limitrophes, Rhône, Saône-et-Loire, Puy-de-Dôme jusqu’à l’Ain et l’Isère. « Les 10 % de chiffre d’affaires réalisés en 2013 avec des programmes collectifs l’ont été à Roanne », se réjouit le jeune dirigeant.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide