Fermer la publicité

Médico-Social - Eybens: La volonté de Claudette Chesne

Isère le 08 mai 2015 - David MERLE - Région grenobloise - article lu 667 fois

Médico-Social - Eybens: La volonté de Claudette Chesne
David Merle - Les partenaires institutionnels autour de M. Serge Chesne (2nd à gauche)

Pluralis-Habitat et la Mairie d'Eybens inaugurent deux ans après son début d'activité la résidence mutualiste Claudette Chesne à Eybens, un EHPAD de 80 places de résidence et 15 d'accueil de jour.

Fruit d’un projet intercommunal de 16 communes regroupées au sein du Syndicat mixte d’actions  gérontologiques (SYMAGE), la résidence portant son nom concrétise la volonté et le combat dès 2004 de Mme Claudette Chesne, tant au sein de la Municipalité d’Eybens qu’à la Présidence de la Mutualité Française Isère. Si les travaux avaient commencé en juin 2011, c’est au mois de septembre 2013 que les premiers résidents ont été accueillis. Il s’agissait dans un premier temps de secourir 33 personnes âgées de l’EHPAD mutualiste « Les Solambres » situé à La Terrasse, chassés de leur lieu de vie par un incendie au mois d’août 2013. Subventionné à hauteur de 1 195 620 € par le Département et 300 000 € par Grenoble Alpes Métropole la réalisation s’appuie sur un prêt de 8 341 092 € de la Caisse des Dépôts. L’EHPAD se compose de 2 unités psycho-gériatriques de 12 lits chacune et de 4 unités de vie regroupant 56 lits au total. L’architecture du bâtiment a été conçue en termes d’habitation s’éloignant ainsi du référentiel sanitaire stricto sensu avec notamment une toiture tuiles.

Télémédecine gériatrique

L’EHPAD a été doté d’une salle de télémédecine. Ce dispositif vise à rapprocher l’établissement de l’expertise du CHU en évitant le transport des résidents, permettant ainsi autant que possible le maintien en résidence mais également de soutenir la mission des médecins coordonnateurs ou encore la téléformation des équipes soignantes. Cette réalisation porte à 6 le nombre d’EHPAD gérés par la Mutualité Française Isère, avec le concours de l’Agence Régionale de Santé, soit une augmentation de 500 places depuis 2009 de la capacité d’accueil en région grenobloise dans un contexte financier très contraint d’une part, et de pénurie de personnels médicaux et paramédicaux de l’autre.

David Merle



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide