Fermer la publicité

Marianne Messaoudene DGS d'Unieux

Loire le 30 décembre 2014 - Denis MEYNARD - Collectivités locales - article lu 1169 fois

Marianne Messaoudene DGS d'Unieux
©DENIS MEYNARD

La jeune Ligérienne s'est réinstallée dans sa ville d'origine avec ses deux enfants nés à Grenoble pour prendre la direction générale des services de la commune.

Marianne Messaoudene a investi au dernier trimestre de l’année 2014 la fonction de directrice des services municipaux d’Unieux, restée vacante près de six ans dans cette ville de l’Ondaine de 8 800 habitants. Le maire réélu en mars dernier, Christophe Faverjon, a décidé de mettre fin à la période de non-recrutement. Motivée par le souci de réaliser une économie de fonctionnement, elle représentait aussi une surcharge de travail devenue lourde pour le reste de l’équipe municipale. Car depuis 2009, différents cadres municipaux d’Unieux se partageaient les responsabilités désormais prises par cette jeune femme de 32 ans, de retour dans la commune qui l’a vu naître et où elle a vécu plus de 20 ans.

Tout en travaillant dans l’animation, notamment au sein d’associations socio-culturelles, elle a suivi une maîtrise de sociologie, une maîtrise de sciences de l’éducation, et un master de politique sociale et de développement local, à l’Université Jean-Monnet de Saint-Etienne. « J’ai été directrice du centre de loisirs du Val Ronzière, au centre social d’Unieux, et j’ai travaillé comme animatrice au service péri-scolaire du quartier du Bourg », se souvient-elle.

« Tradition familiale »

« En 2005, j’ai rejoint mon mari, qui est fonctionnaire territorial à Grenoble. Pendant une année j’y ai terminé mon master, tout en travaillant dans une structure privée associative, à Eybens, une ville de 9 500 habitants de la banlieue grenobloise ». Marianne Messaoudene a ensuite préparé un concours de la fonction publique territoriale. Une façon de suivre la « tradition familiale de service à la population » pour celle dont un grand-père était conseiller général du Puy-de-Dôme. Quant à son père, René Perrot, pharmacien à la retraite, qui avait été tête de la liste de la Gauche unie aux municipales de 2002, à Unieux, il n’est autre que l’actuel premier adjoint de Christophe Faverjon, chargé des finances, du personnel municipal et de la tranquillité publique.

Son premier poste de fonctionnaire territoriale, Marianne Messaoudene l’a exercé en qualité de rédactrice à la Ville d’Eybens, auprès de la direction générale des services. Il s’agissait d’une mission de développement de la vie citoyenne, à travers un conseil communal de participation des habitants à la vie de la collectivité. « Cela consistait notamment à établir un diagnostic du territoire par une démarche de consultation des citoyens, associations, acteurs économiques, élus et agents de la Ville, pour mieux cerner les besoins de politique publique », explique-t-elle.

Outre un rôle de soutien à la DGS concernant les dossiers relatifs à l’éducation et à la jeunesse, cette mission avait une dimension développement durable, avec le pilotage du plan climat sur la commune et l’agglomération, la réduction des consommations énergétiques et des déchets. Devenue attachée territoriale, la jeune Ligérienne avait pris en 2012 la direction du service Habitat, Logement et Économie de ce gros bourg installé au pied du massif de Belledonne, au Sud de Grenoble.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide