Fermer la publicité

Management - Eco-conception : un colloque pour populariser la démarche

Loire le 24 avril 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 642 fois

Management - Eco-conception : un colloque pour populariser la démarche
Les représentants de la CCI, de l'Ademe et du Pôle Eco-conception ont dirigé le colloque (© Emilie Massard)

Acteurs économiques, designers, concepteurs, bureaux d’études, institutionnels mais surtout des représentants de PME de toute la France se sont réunis jeudi 17 avril à Saint-Etienne autour de l’éco-conception.

Initié en 2002 par la CCI et basé à Saint-Etienne. Le Pôle Eco-conception organisait son 3e colloque en collaboration avec l’Ademe et la CCI Saint-Etienne/Montbrison. Prendre en compte l’environnement tout au long du cycle de vie d’un produit, c’est le principe de l’éco-conception, et il commence tout juste à se développer, d’où le thème de ce colloque : « Eco-conception, la fin de l’ère des pionniers, le début de la maturité ».
L’enjeu pour les acteurs de ce domaine est maintenant de promouvoir cette démarche et de la diffuser auprès des entreprises pour la massifier. « L’objectif est de développer des outils pour permettre aux entreprises de s’emparer de la question de l’éco-conception, et notamment les PME qui n’ont pas forcément accès facilement à ces outils et aux conseils, ajoutait Christian Brodhag, président du Pôle Eco-conception. C’est pourquoi il est important d’organiser un moment de rencontre entre tous les acteurs de l’éco-conception pour réfléchir autour de thèmes précis, comme par exemple l’économie circulaire. » Pour Nordine Boudjelida, directeur de l’Ademe Rhône-Alpes, « il ne faut pas opposer compétitivité et ambition environnementale, d’ailleurs les choses bougent, on note une véritable prise de conscience ».  Il en veut pour preuve une étude réalisée récemment par l’Ademe auprès de 120 entreprises et qui tend à démontrer que plus l’entreprise est petite, plus les chances de rentabiliser la démarche sont importantes. Près de la moitié des entreprises interrogées ont considéré que la démarche avait entraîné un effet positif sur leur chiffre. Beaucoup d’autres voyaient un effet positif également sur l’image, la notoriété de l’entreprise, mais aussi la motivation et la fierté à l’intérieur de l’entreprise.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide