Fermer la publicité

Métiers d'art - Une pépinière au cœur de Saint-Jean-St-Maurice

Loire le 14 novembre 2014 - Louis Pralus - Actualités - article lu 784 fois

Métiers d'art - Une pépinière au cœur de Saint-Jean-St-Maurice
Cérémonie de la pose de la première pierre (D.R.)

L'ancienne cure du bourg de Saint-Maurice, pôle culturel et touristique de l'agglomération roannaise, va recevoir dans ses jardins une pépinière des métiers d'art, lancée par Roannais agglomération.

Objectif : renforcer le caractère touristique du vieux village autour des artisans d'art. Le bâtiment accueillera quatre nouveaux ateliers d'art sur 210 m2. Les travaux démarrés en septembre 2014 vont se poursuivre pour une ouverture en mai 2015. Les entreprises  ou futures entreprises qui  souhaitent l’intégrer peuvent déposer un dossier de candidature avant le 25 novembre : information et règlement sur www.lacure.fr .
Le cabinet d'architectes roannais Bertrand Lavarenne a conçu la pépinière. Elle comprendra neuf ateliers partagés ; deux ateliers de 70 m2 et deux de 35 m2 avec un loyer de 4 € HT le m2 par mois durant 24 mois puis 5 € pendant 36 mois. Le bâtiment sera intégré au site de la Cure dans le respect des préconisations des bâtiments de France. Une ouverture du jardin sera faite sur la rue avec une nouvelle circulation piétonnière pour donner une visibilité à cette activité dans le but d'une fréquentation par le public.
Le village aux pierres ocres, niché au-dessus de la Loire, à l'ombre de sa vieille tour, tourne déjà avec les métiers d'art. L'entreprise de bijouterie François Allier est labellisée Entreprise du patrimoine vivant ; Antoine Puygrenier, bijoutier originaire de Marseille, a installé son atelier sur la commune et a obtenu avec Aurélien Allier le prix jeunes créateurs Atelier d'art de France en septembre 2013. Travaillent aussi dans le village le couple de jeunes potiers Nathanaël et Morgane, la décoratrice et créatrice en métal et porcelaine Emmanuelle, la créatrice textile et peintre sur soie Emilie. Cette activité de petits ateliers est soutenue par deux grandes manifestations qui amènent des milliers de visiteurs : les journées européennes des métiers d'art le premier week-end d'avril et la biennale des bijoutiers créateurs le dernier week-end de novembre une année sur deux.  Ici l'art est au quotidien et rythme les saisons.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide