Fermer la publicité

Métallurgie - Thivend Industrie à un tournant de l’histoire

Loire le 27 mars 2014 - Aline Vincent - Actualités - article lu 1267 fois

Métallurgie - Thivend Industrie à un tournant de l’histoire
Pascal Thivend voguera bientôt sous d'autres cieux (D.R.)

Pascal Thivend réfléchissait à la transmission de l’entreprise éponyme depuis 2 ans.

Il a lui-même hérité de l’activité de découpage-emboutissage, tôlerie, usinage, traitement de surface et assemblage de son père et avant lui de son grand-père qui l’a créée en 1921. Une anticipation nécessaire pour assurer sa succession dans de bonnes conditions.
Soucieux de préserver l’avenir de la PME et de ses 110 salariés, il s’était fixé plusieurs conditions. « Je ne voulais pas vendre à un fonds de pension ni à un concurrent motivé par le rachat de la clientèle, témoigne le dirigeant. Je souhaitais privilégier une entreprise à capitaux familiaux, de taille assez similaire pour maintenir le même esprit ». Un an plus tard, son vœu était exaucé. Le dirigeant s’est adressé au cabinet lyonnais A Exécutive spécialisé dans les rapprochements d’entreprises. Après avoir finalisé un dossier de présentation détaillé, le cabinet lui proposait quatre candidats. En septembre, les dirigeants de Fels Saumac (constructions électriques dans le Bas-Rhins) rédigeaient une lettre d’intention. Après une phase d’audits, le rachat était signé fin 2013. Pascal Thivend se réjouit aujourd’hui de « cette formidable opportunité de croissance que représente le rapprochement avec ce groupe aux activités complémentaires. Nous avons des clients à la fois communs et différents. Par ailleurs, alors que nous réalisons 5 % de notre chiffre d’affaires à l’export, l’autre société atteint les 40 %  avec l’étranger. Basée à la frontière allemande, elle a une vraie culture européenne. Elle compte aussi des clients au Japon. L’ensemble ne peut que dynamiser l’activité. La volonté des dirigeants est de constituer un groupe de taille ETI (environ 500 salariés) de manière à traiter avec les gros donneurs d’ordres engagés dans la compétition internationale ».
L’entreprise vient d’embaucher deux techniciens « méthodes » et recrutera un commercial dans les jours qui viennent. 800 000 € ont été investis en 2013. Un directeur de site prendra sa pleine autonomie au départ de Pascal Thivend prévu pour la fin de l’année. Après, le personnel, informé des démarches au fur et à mesure de leur avancement, n’aura plus qu’à lui souhaiter bon vent puisqu’il a décidé de prendre une autre barre, celle d’un voilier.

Aline Vincent


CA 2013 de Thivend Industrie : 14 M€, 110 salariés + 10 à la filiale turque. Fels Saumac : près de 18 M€, 110 salariés, prévisions ; CA consolidé 2014 : 30 à 32 M€.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide